Sanctions financières pour Eupen et l'Union, une campagne de sensibilisation pour Charleroi et l'Antwerp

Sanctions financières pour Eupen et l'Union, une campagne de sensibilisation pour Charleroi et l'Antwerp
Photo: © photonews

Le Standard n'est pas le seul club à avoir été sanctionné ce jeudi.

Le comité disciplinaire de l’Union belge de football a infligé jeudi une série d’amendes à Ostende, Seraing, le Beerschot, Eupen et l’Union suite à des incidents lors de la 12e journée du championnat de Belgique il y a un mois déjà, les 22, 23 et 24 octobre.

Seraing a été ainsi mis à l’amende pour un montant de 4.000 euros dont 2.000 euros avec sursis pour des incidents lors de son match contre Charleroi (1-3). Ostende, battu à Courtrai 1-0, devra lui payer 1.000 euros (outre 500 euros avec sursis). Eupen a écopé d’une amende de 4.000 euros, dont 2.000 euros avec sursis, suite à son match perdu 2-3 contre l’Union, qui devra lui s’acquitter d’un montant de 1.000 euros, toujours pour le comportement des supporters des clubs concernés. Enfin le Beerschot, battu à Anderlecht (4-2), a reçu une amende de 2.000 euros.

Enfin, la fédération nationale belge de football (RBFA) a décidé que l’Antwerp, Courtrai et Charleroi recevraient une sanction alternative, sous la forme d’une campagne de sensibilisation contre le comportement répréhensible de leurs supporters. Si celle-ci n’était pas observée, les clubs s’exposeraient à des amendes et à des sanctions supplémentaires telles que la fermeture partielle des tribunes.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos