La Russie a choisi son camp ce soir : les Croates ne sont pas pardonnés

Florent Malice
Florent Malice depuis Moscou
La Russie a choisi son camp ce soir : les Croates ne sont pas pardonnés
Photo: © photonews

Difficile pour nous de nous intéresser à la deuxième demi-finale de ce soir, mais la Croatie et Domagoj Vida ont peut-être pimenté un peu le tout...

Domagoj Vida et Ognjen Vukojevic ne se sont pas fait d'amis en Russie après leurs déclarations successives à la qualification pour les demi-finales. Leurs propos soutenant l'Ukraine (tous deux ont joué au Dynamo Kiev) ont fait grand bruit... et risquent bien de leur valoir une sacrée bronca ce soir. 

Vida et Vukojevic ont insulté les Russes 

"Ce qu'a fait Vida, ce n'est pas juste soutenir l'Ukraine mais aussi insulter tous les Russes", nous déclare un journaliste russe. "Pas seulement les nationalistes. "Slava ukraïna" (les termes employés par Vida, nda), c'est le slogan des ultra-nationalistes ukrainiens. C'est anormal que la FIFA ne fasse rien contre ça et désormais, les Russes en veulent beaucoup aux Croates". 

Une autre journaliste nous confirme ces propos. "Alors que ce match devait nous laisser un peu indifférents, entre un pays qui nous a éliminés et un autre que nous n'apprécions pas forcément, c'est devenu très intéressant", sourit-elle. "Les Anglais étaient peut-être inquiets avant le Mondial, mais ils n'ont plus aucune crainte à avoir : tous les Russes les soutiendront désormais. Je ne suis pas sûr que Vida réalisait ce qu'il disait, cela dit", nuance notre interlocutrice. Reste que le résultat est étonnant : l'Angleterre sera certainement soutenue ce soir à Moscou !