Dernier quart d'heure de folie entre Liège et Eupen
Olivier Baute
| 1 réaction
Dernier quart d'heure de folie entre Liège et Eupen
Photo: © SC

L'équipe germanophone a inscrit deux buts en trois minutes avant de voir Liège réduire le score à cinq minutes du terme. Les Liégeois ont terminé le match à huit.

Récent vainqueur de Virton, le FC Liège abordait ce match face au voisin eupenois en confiance.  En effet, la formation de Danny Ost devait se passer de plusieurs éléments arrivés durant le mercato et non-qualifiés lors de la date initiale de cette rencontre.  Heureusement pour le coach eupenois, Danijel Milicevic (en photo) venait tout juste d'être affilié à cette date et pouvait dés lors être de la partie.

Le meneur de jeu helvetico-serbe a été étincellant lors de ce match, confirmant sa récente prestation à Tirlemont.  Milicevic était dans tous les bons coups et aurait pu donner l'avantage à plusieurs reprises en première période.  Préposé aux ballons arrêtés, le petit gabarit délivrait également des caviars à ses coéquipiers. 

Eupen a profité de l'exclusion en première période de Christophe Kinet pour prendre le jeu à son compte.  L'ancien joueur de Strasbourg étant exclu pour avoir donné un coup de coude à un adversaire.  Milicevic voyait un de ses essais toucher le poteau liégeois tandis que Benjamin Maréchal et Jean-Sébastien Legros obligeaient l'excellent Kevin Debatty à rester attentif.  Le jeune gardien devant suppléer le Tchèque Radek Petr dans le but eupenois.

La seconde période voyait Freddy Mombongo monter au jeu et apporter un poids supplémentaire à l'attaque germanophone.  Milicevic tentait à nouveau sa chance sans succès. Maréchal obtenait une superbe opportunité, mais un défenseur germanophone en décidait autrement.  On sentait le K.O. arriver d'un côté comme de l'autre, mais c'est Eupen qui décochait le premier coup grâce à Grégory Molnar.  L'attaquant français était à la bonne place suite à une intervention de Ludovic Govoni sur un coup-franc de Milicevic.  Le ballon à peine remis en jeu, Eupen obtenait un coup de coin.  L'ancien international suisse déposait le ballon sur la tête de Freddy Mombongo et permettait ainsi à ses couleurs de prendre un avantage plus conséquent.  

Liège jetait toutes ses forces dans la bataille et réduisait l'écart par Maréchal à cinq minutes du terme.  .  La fin de match était heurtée, Ahmet Ocal pensait égaliser en reprenant de la tête un corner botté par Sven VanDen Brandt, mais un défenseur eupenois était sur la trajectoire.  Gaetan Audoor ainsi que ce même Ocal se voyaient ensuite montrer le chemin des vestiaires avant leurs coéquipiers.  

Eupen fait une très belle affaire grâce à ce succès.  L'opération maintien débute de la plus belle des manières avec deux succès lors des deux dernières rencontres disputées.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos