Le White Star fait son petit mercato!
Redaction
| 0 réaction
Le White Star fait son petit mercato!
Photo: © SC

Michel Farin, le président du White Star, rêve de D2. Pensionnaire depuis quelques saisons en D3, le club multiplie régulièrement les mercatos actifs pour assouvir ses ambitions. Ses dernières recrues? Yedi Zahiri et Sylvain Macé.

Le White Star de Woluwe ou la quête de l'inaccessible étoile? Le club qui est passé à la vitesse de l'éclair de la P3 à la D3 parait stagner ces dernières années, échouant constamment dans le subtop de la D3. Hors, son président, Michel Farin qui dirige une entreprise prospère de transport d'oeuvres d'art, en homme ambitieux, aimerait transporter au plus vite son chef d'oeuvre en D2. De sorte que tous les six mois, il se livre à un mercato énergique pour corriger les errements sportifs de ses troupes.

Lors de ce mercato hivernal, les Etoilés n'ont donc pas dérogé à leur habitude. Néanmoins, chaque transfert entrant correspond chez les Bruxellois à un départ. Ainsi, Fabrice Omonga (ex-Brussels et OHL) a été prié de voir ailleurs s'il ne trouvait pas chaussure à son pied, notamment du côté de La Louvière où évolue son frère Paolo. Marco Nys (ex KV Mechelen, KV Oostende et St-Trond) est poussé également vers la porte de sortie en étant invité à rejoindre le noyau B. Mathieu Lacroix et Jason Timmermans pourraient prendre la direction d'Overijse (Promotion).

Tout ça pour pouvoir accueillir de nouvelles recrues. Encore que le terme de nouvelle recrue ne puisse vraiment s'appliquer à Yedi Zahiri qui il y a deux ans enchantait le stade Fallon lors d'un premier passage au White Star. Cet attaquant Franco-Ivoirien de 24 ans (ex-Olympique Lyonnais, Nimes, OH Louvain) s'entrainait déjà depuis quelques mois à Woluwe pour retrouver la forme après ses déboires à Louvain. Il a signé aujourd'hui un nouveau contrat avec le White Star où s'il retrouve son niveau antérieur, son association en attaque avec Patrick Amoah risque de faire des dégâts dans les défenses adverses.

Pr ailleurs, Michel Farin dont le fils a fait récemment ses premiers pas en équipe première tente un pari en recrutant Sylvain Macé (ex FC Paris), un ancien espoir du football français, un des meilleurs joueurs de CFA qui est malheureusement pour lui resté sur une expérience malheureuse en Ligue 2. Après avoir quasiment abandonné le foot, ce médian créatif et très technique pourrait, à condition de retrouver rapidement le rythme de la compétition, apporter la touche créative qui manquait aux Bruxellois.

Connaissant Michel Farin, il serait étonnant que son mercato s'arrête là. La D2 n'a pas de prix!
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos