Interview Benjamin Lambot : "Le Lierse dans 5 mois, voire ... maintenant"
Dirk Diederich
| 0 réaction
Benjamin Lambot : "Le Lierse dans 5 mois, voire ... maintenant"
Photo: © SC

Benjamin Lambot est devenu la clé de voûte de l'entrejeu de l'Antwerp. Pourtant, explique-t-il à Walfoot, il quittera le Great Old en fin de saison, voire même cet hiver, pour retrouver la D1.

Benjamin Lambot arrive en bout de contrat à l'Antwerp. Le Lierse a pris les devants et lui a fait signer un contrat à partir de juillet prochain. Mais les Campinois semblent prêts à faire le forcing pour précipiter la venue de l'ancien joueur de l'AFC Tubize.

J'ai signé pour la saison prochaine, nous explique Benjamin LambotMais le Lierse aimerait déjà me transférer dès maintenant.  Moi, cela m'intéresserait évidemment de rejoindre le Lierse dès janvier. Cependant, comme j'appartiens encore à l'Antwerp, la balle est dans son camp".
 

Après le départ d'Oris pour la Corée du Sud, un éventuel départ du médian du Great Old ne risquerait-il pas de faire revoir à la baisse les ambitions du club anversois? "Le tour final reste bien sûr l'objectif absolu du club, nous rétorque-t-il. Avec la signature de Justice Wamford, l'Antwerp me semble paré dans l'entrejeu avec l'experience qu'il a. Il est vrai que si je devais rester, je pourrais jouer légèrement plus haut. Et cela pourrait être un plus. En fait, je ne connais pas les intentions de la direction pour le moment".

Depuis son départ de Tubize, Benjamin Lambot s'est taillé une solide réputation à Anvers. Mais cette saison, on a l'impression qu'il a franchi encore un palier, qu'il a pris encore de la bouteille. Au point qu'on peut sérieusement se demander si le Lierse est un aboutissement.

"J'ai vécu de très belles choses à Tubize, nous rappelle le futur ex-joueur du club au matricule 1.  Et malheureusement ca s'est mal terminé, Anvers m'a permis de me relever, mais j'ai du me remettre d'une belle claque, et ca a mis du temps. J'attendais beaucoup de cette dernière année de contrat à l'Antwerp et je me suis senti très bien. Le Lierse est une récompense du travail fourni. Et je ne veux bien sûr pas m'arrêter là. Je dois rester dans le même état d'esprit, saisir ma chance quand on me la donnera et après espèrer le petit brin de chance qui fait toute la différence dans le football".

Ce dimanche, l'Antwerp se déplacera à St-Nicolas, le club entrainé par Alexandre Czerniatynski, un des anciens monuments du Great Old.

Plus d'infos

Plus d'infos