Coupe des Confédérations : Tahiti balayé comme prévu
Speder Simon
| 0 réaction
Coupe des Confédérations : Tahiti balayé comme prévu

Les "Super Eagles" n'ont fait qu'une bouchée des valeureux Tahitiens, qui ont pourtant réussi l'exploit d'inscrire un but.

Face à une équipe a priori nettement plus forte, Tahiti encaissait rapidement le premier but après un fameux concours de circonstances. Un centre nigérian était dégagé de la tête... droit sur l'arbitre de la rencontre ! Le ballon arrivait alors aux 30 mètres dans les pieds d'Echiejile, dont la frappe tendue était déviée successivement par TehauAitamai et Vallar, et prenait le gardien Samin à contre-pied (6e, 0-1). Quelques instants plus tard,Nnamdi Oduamadi semait la panique dans la défense polynésienne, et fusillait le gardien de près (11e, 0-2). Dans la foulée, une frappe tendue de Vahirua était déviée par Enyeama au-dessus des buts. Un brin suffisant,Musa tentait alors d'humilier la défense en passant tout le monde, y compris le gardien, mais dans le dernier geste, sa frappe passait à coté. Peu après, un coup franc de John Obi Mikel passait au-dessus de la barre. Après une combinaison rapide sur le flanc gauche, un centre de Musa était relâché par Samin. L'erreur du gardien profitait à Oduamadi qui plaçait dans le but vide (26e, 0-3). Fautif, le portier se reprenait magnifiquement seul face à Ujah. Un coup franc tendu de Vahirua trouvait ensuite les mains du gardien Enyeama. Après la demi-heure, Chong Hue déboulait sur son flanc gauche et prenait son adversaire de vitesse. Son centre était repoussé in extremis par un défenseur nigérian. Le même Chong Hue était ensuite un rien trop petit pour reprendre un bon centre d'Aitamai. Le repos était atteint sur ce score.

Les Tahitiens créaient alors la surprise en début de seconde période. Sur un corner donné au second poteau, Jonathan Tehau, libre de tout marquage, ajustait tranquillement Vincent Enyeama (54e, 1-3). Une réduction du score méritée pour les Polynésiens. Les occasions étaient plus rares, et il fallait attendre les 25 dernières minutes pour revoir du mouvement devant les buts. Oduamadi pensait redonner trois buts d'avance aux siens, mais il était signalé en position hors-jeu. Quelques instants plus tard, un centre à ras du sol d'Oduamadi était dévié dans son propre but par Tehau (69e, 1-4). A un quart d'heure du terme, Brown, lancé dans le dos de la défense servait Oduamadi à la perfection au second poteau. Seul, l'attaquant fusillait Samin et inscrivait son troisième but de la soirée (76e, 1-5). Quelques instants plus tard, le portier tahitien repoussait un centre dans les pieds de Musa, qui servait Echiejile pour le doublé (79e, 1-6). Dans les derniers instants, Jonathan Tehau devançait la sortie d'Enyeama, mais sa tête passait de peu à coté.

Les Tahitiens se sont battus avec leurs armes, mais manquaient de trop de choses pour pouvoir concurrencer les hommes de Stephen Keshi. Les amateurs ont pourtant réussi l'exploit d'inscrire un but aux vainqueurs de la CAN. Signalons aussi que dès les premières touches de balle, le public avait choisi son camp, sifflant après tous les buts nigérians, et applaudissant à tout rompre chaque percée tahitienne. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos