Fernando Sigchos "Le public équatorien est fanatique"
Olivier Baute
| 0 réaction
Fernando Sigchos "Le public équatorien est fanatique"
Photo: © photonews

Notre ambassadeur equatorien connait le football de ce pays sur le bout des doigts. La défaite face à la Suisse est restée en travers de la gorge des supporter de la Tricolor, mais le match face au Honduras est attendu avec passion.

Wf:  La défaite sur le fil face à la Suisse a-t-elle été digérée?

La défaite de l'Equateur dans la dernière seconde, la plus cruelle du mondial jusqu'à maintenant, est toujours vivace. Plus que la défaite, les choix du sélectionneur ont fortement été discutés: pourquoi donc avoir retiré Turbina Montero quand Lichsteiner en avait plein les pieds?

Antonio Valencia a également été remis en question pour son apport insuffisant lors de ce premier match. Tout le monde attend maintenant une victoire exemplaire contre le Honduras pour s'offrir une finale contre la France lors du troisième match.
 

Wf: Comment peut-on qualifier le public équatorien? 

Le public équatorien est fanatique. Il vit les matches de son équipe avec passion, voire parfois avec excès. En effet, Michael Arroyo, l'homme qui a eu au bout de son pied la balle de la victoire contre la Suisse, a très récemment déclaré la fermeture de son compte Twitter à cause des abus et insultes qu'il y recevait. Cependant, de manière générale, les fans équatoriens jouissent d'une réelle sympathie en dehors de leurs frontières: le football est toujours vu  en premier comme un mouvement rassembleur et festif. 
 
Forcément déçus par le premier résultat, les supporters équatoriens en ont également retiré une certaine confiance: en effet, la Suisse ne s'est pas montrée supérieure à la Tricolor. Il devient cependant de plus en plus clair qu'une absence au deuxième tour sera sanctionné par un demande de changement au niveau du staff en charge d'une équipe dotée d'un réel potentiel.
 
 
Wf: Le match face au Honduras est déjà capital. La confiance règne chez les supporters?

Les supporters maintiennent leur confiance dans une équipe qu'ils voient encore capable de se qualifier au deuxième tour. Un mauvais résultat contre le Honduras ne sera par contre pas pardonné, même si la méfiance est grande car Luis Fernando Suarez, l'entraineur colombien du Honduras, connait parfaitement l'équipe nationale équatorienne: en effet, il a été l'homme qui a mené l'Equateur aux 1/8èmes de finale en Allemagne, en 2006. La Tricolor se méfie donc plus des connaissances de l'entraineur du Honduras que de l'équipe elle-même, équipe qu'elle a souvent affronté en matchs amicaux. L'Equateur est supérieur au Honduras, il faut maintenant le montrer sur le terrain.
 

Wf: Que penses-tu justement de cette équipe hondurienne après sa prestation face à la France? 
 
Le premier match a été synonyme de purgatoire pour les Honduriens. Non seulement la lourde défaite mais l'accumulation d'événements contrariants ont naturellement touché le moral des joueurs catrachos. Si la balance est en faveur de l'Equateur, les Honduriens auront à coeur de montrer un autre visage que lors de la première journée. Privé de certains de ses joueurs-clés, le Honduras va peut-être encore davantage durcir son jeu.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos