La paire Ribeaucourt-Cossalter se trouve toujours les yeux fermés!
Olivier Baute
| 0 réaction
La paire Ribeaucourt-Cossalter se trouve toujours les yeux fermés!

Le Stade Waremmien peut toujours compter sur son duo pour mettre le feu aux défenses adverses.

Ils s'appellent tous les deux Kevin et s'entendent aussi bien sur les pelouses que dans la vie de tous les jours. Un atout indéniable pour Waremme! Dimanche, la paire Ribeaucourt-Cossalter a assuré le fonctionnement du marquoir face à une formation de Bertrix qui avait toujours dans les gencives le 1-6 reçu au début du mois de mai dernier.

Et, le début de la rencontre voyait Waremme imposé son rythme durant vingt minutes. Au quart d'heure, Ribeaucourt trouvait l'équerre avant de forcer un penalty qu'il laissait à son compère Cossalter le soin de transformer. Bertrix n'était pas là en victime consentante et égalisait via l'ancien attaquant de Huy Ali Yilmaz, à la finition d'une très belle phase de jeu. Les Baudets prenaient même la fin de la première période à leur compte alors que Waremme était dans l'attente de son second souffle et pouvait compter sur son troisième Kevin, Musick, pour conserver la parité.

A la reprise, Waremme parvenait enfin à répondre au jeu visiteur. La solution venait à nouveau du duo Cossalter-Ribeaucourt, le premier étant admirablement servi par le second pour redonner l'avantage au sien. Enfin, Ribeaucourt soignait sa prestation personnelle par un petit but en fin de match, scellant ainsi le sort d'une formation de Bertrix pas déméritante. 

Sans se montrer irrésistible, Waremme lance son championnat de belle manière. Il faudra toutefois montrer un autre visage samedi prochain à Meux.

 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos