Anderlecht et Gand ont-ils payé leur débauche d’énergie sur la scène européenne ?
Hermès Van Damme
| 0 réaction
Anderlecht et Gand ont-ils payé leur débauche d’énergie sur la scène européenne ?
Photo: © photonews

Les lendemains européens sont toujours difficiles. Surtout pour les clubs belges qui n’ont pas les effectifs pléthoriques des cadors européens. Mais est-ce la seule raison des défaites de Gand et Anderlecht en championnat ? Tentative d'explication.

Par Hermès Van Damme. 

Il faut rappeler que Gand a battu Valence mercredi dernier en Ligue des Champions (1-0) grâce à une superbe prestation d’équipe et une énorme débauche d’énergie. 

Le lendemain, Anderlecht a aussi réalisé une belle performance face à Tottenham, mais Dembélé a éteint les espoirs mauves en fin de rencontre (2-1). Les Bruxellois ont dépensé beaucoup d'énergie dominant la majorité de la rencontre.

Trop d’énergie dépensée ?

Kara le niait après le match face au Standard "La fatigue ne doit pas être une excuse. Nous n'avons tout simplement pas été assez bons. " Il admettait tout de même un manque d’envie. Pourtant, lors d’un Clasico, il en faut de l'envie.

Besnik Hasi a, pour sa part, avoué que la fatigue a joué un rôle important dimanche. "Jeudi, nous sommes allés au bout de nous-mêmes contre Tottenham. Nous n'avons pas eu le temps de récupérer, cela s'est ressenti, surtout en deuxième période."

Du côté de Gand, "certains joueurs ont trop fêté la victoire face à Valence" avait lancé Vanhaezebrouck après la défaite face à Charleroi. En effet, ce n’était pas la meilleure manière de préparer le match face aux Carolos.

Ou un manque de rotation ?

Si on regarde les compositions de Gand et Anderlecht lors de leurs deux rencontres, il y a une similitude dans les deux formations. Seul un changement a été fait par les deux entraîneurs pour affronter respectivement Charleroi et le Standard.

Bien-sûr, Anderlecht se devait d’aligner sa meilleure équipe face au Standard. Même combat pour Gand face à Charleroi qui est un sacré client. Mais peut-on parler de rotation avec les effectifs des deux équipes ?

Du côté de Gand, on a vu que Matton avait fait de très bons matches pour remplacer Foket à droite, Coulibaly a bien remplacé Depoitre la semaine dernière en championnat (1 but) et Raman a de l’énergie à revendre.

Du côté d’Anderlecht, donner sa chance à Sylla à la place d’Okaka dans un match pareil aurait pu lui rebooster le moral. Et pourquoi pas mettre Deschacht à gauche et laisser un peu de temps de jeu à Nuytinck plutôt que refaire jouer N'Sakala qui n'a pas enchaîner deux matches depuis des lustres ? 

Après une telle débauche d'energie, la rotation est bonne solution. Cependant, il faut oser mettre des joueurs en manque de temps de jeu et de confiance. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos