Vent de crise à Rostov avant d'affronter Anderlecht

Kevin Jonckheere
Kevin Jonckheere
| 0 réaction
Vent de crise à Rostov avant d'affronter Anderlecht

Mardi, le Sporting d'Anderlecht effectuera un déplacement périlleux en Russie pour y affronter le vice champion de Russie, Rostov, dans le cadre du 3e tour qualificatif de la Ligue des Champions. A un peu plus de 48h du match, l'ambiance au sein du club semble être détériorée.

Alors qu'il était considéré comme étant un candidat à la relégation la saison passée, le FK Rostov a finalement clôturé l'exercice 2015-2016 à une très belle 2e place finale derrière le champion national du CSKA Moscou. Si un tel exploit a eu lieu, c'est en grande partie grâce à son entraîneur de 63 ans Kurban Berdyev.

Connu pour afficher un chapelet lors de chaque rencontre de son équipe, Berdyev est actuellement en froid avec le plus gros investisseur du club, Ivan Savvidi, qui ne respecterait pas ses obligations financières. Le coach russe veut notamment pouvoir adopter un style de coaching 'à l'anglaise' (comme Preud'homme). Une requête qui ne plait pas à ses dirigeants.

Berdyev absent face à Anderlecht ?

Enfin, Berdyev est également entré en contact avec la Fédération russe de football pour reprendre le poste de sélectionneur national après la bérézina russe lors de l'Euro 2016. Pour pouvoir négocier tranquillement, la presse russe rapporte que Berdyev s'est déclaré "malade". Les médias russes vont même plus loin et annoncent que l'entraîneur de Rostov pourrait ne pas coacher son équipe mardi face au Sporting d'Anderlecht.

Plus d'infos

Plus d'infos