Mpoku surprend: "Je pourrais aussi aller en Chine... et pas forcément en fin de carrière"
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Mpoku ne dirait pas forcément non à la Chine

Mpoku surprend: "Je pourrais aussi aller en Chine... et pas forcément en fin de carrière"

Paul-José Mpoku est devenu en début de semaine papa d'une petite fille. Pour le capitaine du Standard, "le foot est une passion mais aussi un travail." Et parfois, le train ne passe qu'une fois.

Paul-José Mpoku est très content de l'éclosion de son petit frère à Anderlecht. C’est un vrai joueur d’Anderlecht : il a deux pieds, il joue facile et vers l’avant" confie-t-il lors d'un entretien accordé à la RTBF. "Il a le cœur mauve, moi j’ai le cœur rouche… mais quand on est ensemble, on a le même cœur (rires)."

Cependant, ils ne joueront sans doute jamais ensemble... "Je ne pense pas car je suis très attaché au Standard… mais on ne peut jamais jurer de rien : on voit bien ceux qui avaient promis que non… puis ont mangé leur parole. Donc je ne dis rien, la vie vous propose parfois des projets que vous ne pouvez pas refuser."

Il rebondit ensuite sur l'actualité qui entoure Carrasco. "C’est comme Yannick Carrasco et la Chine : moi aussi, je pourrais faire ce choix… et pas forcément en fin de carrière. Parfois, le train ne passe qu’une fois : pour nous, le foot est une passion mais aussi un travail..." précise-t-il.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos