Le président du Standard est opposé aux Play-Offs
Redaction
| 0 réaction
Le président du Standard est opposé aux Play-Offs
Photo: © photonews

Bruno Venanzi, nouveau membre du CA de la Pro League, est favorable à un retour à l'ancienne formule de notre compétition. Avec 18 clubs. Il s'explique.

"Dans le format actuel, il y a trop de matches, et quand on arrive loin dans une compétition européenne, comme Genk ou Anderlecht la saison passée, on a un souci, car on n’a pas, en Belgique, les noyaux pour être compétitif", a déclaré Bruno Venanzi à L'Avenir. "Or, la C1 et la C2 sont très importantes car elles offrent des sources de revenus, et de bons parcours en Europe permettent d’avoir plus de qualifiés, avec un meilleur ranking. "

Mais un retour à l'ancienne formule, avec 18 équipes, ne serait-il pas un frein à la croissance des droits télé? "Je ne pense pas. La France a un championnat régulier de vingt clubs et a réussi à augmenter ses droits télé de 60%. On n’est pas au plafond", assure le patron rouche. 

"C’est sexy d’avoir quatre Anderlecht - Standard par saison, mais on réduit l’intérêt d’autres matches. Dans un championnat classique, on pourrait aussi voir un match à enjeu, en avril, entre le 15e obligé de gagner pour éviter de glisser au classement, et le 3e qui serait en course pour le titre ou une place européenne. Cela peut attirer du monde."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos