Et soudain, Anderlecht n'est qu'à deux points du podium

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Et soudain, Anderlecht n'est qu'à deux points du podium
Photo: © photonews

Tout semblait noir dans le ciel d'Anderlecht ces derniers mois : le jeu, les playoffs presque manqués, les transferts manqués l'été passé et risqués cet hiver... Mais les Mauves ont finalement le podium à portée de main.

Les critiques sur le jeu stéréotypé, le manque de leaders, de créativité, de sérénité à Anderlecht n'ont pas tari ces derniers mois. Que ce soit sous Hein Vanhaezebrouck ou depuis l'arrivée de Fred Rutten. La victoire un peu plus convaincante contre Courtrai ne fera pas taire les sceptiques, mais aura au moins eu le mérite de qualifier les Mauves pour les playoffs. 

Anderlecht dans la peau du chasseur 

Et pourtant, sans remettre en cause le moins du monde les points négatifs soulevés plus haut, un constat s'impose : alors que la phase classique arrive à son terme et au moment de diviser les points par deux, Anderlecht n'est qu'à deux petits points du podium (et du Standard). Un point derrière l'Antwerp. Aucun club ne fait mieux parmi le top 6 qu'Anderlecht sur les 5 dernières rencontres, seul Bruges faisant aussi bien (aucune défaite, trois victoires).

Dans le pire des cas ce dimanche (donc en cas de défaite à Ostende couplée aux victoires du reste du top 6), les hommes de Fred Rutten resteront à une victoire seulement du podium, à deux du FC Bruges. 

Anderlecht, grand partisan des playoffs, a longtemps été dans la peau du chassé, avec plus à perdre via la division des points qu'à y gagner. Pour la première fois, il sera dans la peau du chasseur, longtemps dévolue au grand rival du Standard. C'est probablement un rôle peu confortable pour le supporter. Mais il promet des sensations inédites... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos