VAR: Plus de polémiques que de bonnes décisions?

Valentin Laudano
| 0 réaction
VAR: Plus de polémiques que de bonnes décisions?
Photo: © photonews

Pour sa première apparition en Ligue des Champions, le VAR est loin d'avoir fait l'unanimité.

Alors que l'UEFA avait décidé d'instaurer le VAR à partir des huitièmes de finale de la Ligue des Champions cette saison, beaucoup de polémiques ont déjà éclaté dès son entrée en fonction.

Ajax-Real

Lors de la manche aller, le VAR a annulé un but qui semblait tout à fait valable à l'Ajax. Après visionnage des images, l'arbitre a estimé qu'un joueur en position de hors-jeu avait gêné Thibaut Courtois. Au match retour, ce sera dans l'autre sens. Au départ de l'action du troisième but ajacide, le ballon semblait sorti des limites de jeu, mais au final, aucun angle ne permettait réellement de se prononcer. L'arbitre a finalement validé le but.

Atlético-Juve

A l'aller, l'arbitre annulera un but de Morata pour une poussée sur Chiellini. Ce qui semblait être une décision correcte. En revanche au match retour, autant d'un côté que de l'autre, les décisions arbitrales vont faire parler, avec un penalty accordé à la Juve et un autre oublié (?) pour l'Atlético en toute fin de match.

Barcelone-Lyon

Après le 0-0 de l'aller, le Barça devait l'emporter pour se qualifier. Une qualification qui allait se décider en début de match après que l'arbitre ait décidé d'accorder un penalty à Luis Suarez pour une faute de Denayer, alors qu'il semblait que la faute soit commise par l'Uruguayen. Une décision sur laquelle l'arbitre ne reviendra pas, sans même avoir pris la peine de consulter le VAR.

PSG-Manchester United

Alors que Paris tenait sa qualification pour les quarts de finale, l'arbitre a accordé un penalty aux Mancuniens après avoir eu recours au VAR. Un penalty qu'il n'aurait sans doute pas donné sans l'intervention de l'arbitrage vidéo. Et même si au final, il semble avoir pris la bonne décision, les avis sont encore partagés aujourd'hui.

Porto-AS Rome

En prolongations, l'arbitre de la rencontre décide de donner un penalty aux Portugais pour un tirage de maillot de Florenzi. Si après visionnage du VAR, il semblait avoir pris la bonne décision, en revanche, il oubliera d'en siffler un en faveur de la Rome dans les minutes qui suivent. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos