Aidoo furieux à propos du tournant de la rencontre entre le Club et Genk : "Mes dents en tremblent encore"
Aernout Van Lindt
Aernout Van Lindt depuis Bruges
| 2 réaction

Joseph Aidoo (Genk) est furieux que l'arbitre n'est pas sanctionné la faute de Wesley à son encontre

Aidoo furieux à propos du tournant de la rencontre entre le Club et Genk : "Mes dents en tremblent encore"
Photo: © photonews

Le Club de Bruges a battu le KRC Genk ce dimanche (3-2). Les Blauw en Zwart relancent la course au titre. Néanmoins, les Limbourgeois pointent le tournant du match, le 2-1.

Avant le deuxième but brugeois, il y avait eu un duel difficile entre Wesley Moraes et Joseph Aidoo. L'attaquant brésilien a touché le visage du défenseur ghanéen de Genk avec le coude, mais l'arbitre a laissé le jeu continuer et finalement, Openda a fait 2-1.

"Je pense que le 2-1 n'aurait pas dû avoir lieu", ont déclaré à l'unisson Maehle, Trossard et Samatta. "Cela ressemblait vraiment à une erreur, même si nous devons revoir les images. Mais Joseph ne tomberait pas s'il n'y a pas eu de contact."

C’est incroyable, je ne comprends pas "

Aidoo lui-même a également répondu en zone mixte. "Bien sûr, c’était une faute de Wesley. Ma lèvre saignait et mes dents en tremblent encore. C’était juste un coup de coude et j'ai eu très mal ", a dit le ghanéen.

Il va même plus loin. "Je ne comprends pas pourquoi le VAR n’est pas intervenu, c’était à 100% une faute. Si l’arbitre continue d’admettre ce genre d’erreurs, il continuera à le faire. C’est incroyable, je ne comprends pas ", a conclu Aidoo.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos