Le Club de Bruges avantagé contre Genk? L'analyse du patron des arbitres
Redaction
| 0 réaction

Johan Verbist analyse les phases litigieuses de Genk-Bruges

Le Club de Bruges avantagé contre Genk? L'analyse du patron des arbitres
Photo: © photonews

Le Club de Bruges a renversé Genk dimanche et relancé le championnat. Mais plusieurs phases de la rencontre ont laissé les Limbourgeois sceptiques.

"Certaines personnes n'ont pas fait leur boulot", esitmait d'ailleurs Philippe Clement à l'issue de la rencontre en pointant le VAR du doigt. C'est surtout une phase qui suscite la colère des Limbourgeois: le but de Loïs Openda, entâché d'un coup de coude de Wesley au départ de l'action. 

Mais selon le bilan hebdomadaire de Johan Verbist, patron des arbitres belges, il n'y avait aucune raison pour le VAR d'intervenir. En revanche, Bruges n'aurait pas dû recevoir de penalty quelques instants plus tard. Ce qui n'a pas porté à conséquence puisque Hans Vanaken n'a pas transformé l'essai. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos