Laszlo Bölöni a conclu la saison par une blague lorsque Felice Mazzu a botté en touche concernant son avenir

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Laszlo Bölöni a conclu la saison par une blague lorsque Felice Mazzu a botté en touche concernant son avenir
Photo: © photonews

La défaite de Charleroi à l'Antwerp ce dimanche est peut-être le dernier match de Felice Mazzù à la tête du club carolo. Ce dernier n'a rien voulu dire. Et le coach roumain du matricule 1 a prouvé encore une fois qu'il n'avait pas sa langue dans sa poche.

À l'issue de la défaite face à l'Antwerp, Felice Mazzù a été questionné concernant son avenir à la tête des Zèbres. Il a déclaré qu'il parlerait avec Mehdi Bayat de son futur durant la semaine. Pourtant, la presse souligne que La Gantoise et Genk seraient très intéressés par ses services. De plus, le champion de Belgique aurait même discuté avec Mazzù. Ce dernier rétorque que des médias l'avaient vu à Bruges il y a quelques années alors qu'il était chez lui et que des choses fausses sont écrites à son sujet.

Laszlo Bölöni a alors décidé de rentrer en scène et de raconter une histoire au coach des Zèbres. "À l'époque de l'URSS, lors des réunions du parti communiste en Roumanie, les camarades disaient que dans la rue de Lénine, il y avait une crèche et que sur la place de la Victoire, il y avait une belle école. Un doigt alors à l'arrière se lève, et un membre déclare qu'il n'a pourtant rien vu de cela. Le leader lui répond alors : "Au lieu de te promener, lis les journaux camarade !", a lancé le Roumain sous les rires de l'assemblée et de Mazzù.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos