Peu de Belges en Italie : "Quand on voit que le président de l'Union Belge ne vient pas..."
Florent Malice
Florent Malice depuis Reggio d'Emilie
| 0 réaction

Peu de supporters en Italie : "Quand on voit que le président de l'Union Belge ne vient pas..."

Peu de Belges en Italie : "Quand on voit que le président de l'Union Belge ne vient pas..."
Photo: © photonews

Les supporters belges sont peu nombreux à Reggio d'Emilie pour l'Euro U21. Julien, membre d'un fan club et présent sur place, nous explique les raisons de ce manque d'engouement.

Quiconque a vécu l'ambiance du Mondial 2018 en Russie, dans les rues de Moscou ou ailleurs, ne peut qu'être frappé par le contraste avec le calme qui règne en Italie pour cet Euro U21. "On est environ 70, d'après les chiffres officiels qu'on a reçu", sourit Julien, membre des clubs de supporters Devils Spirit et Belgium Fans. "Chacun vient un peu de son côté, ce n'est pas organisé". 

L'Union Belge, en partie responsable ? 

On croise quelques supporters belges, cela dit, mais alors que les Polonais étaient plus nombreux pour ce match d'ouverture, cela reste assez rare. "C'est un beau coin, on en profite pour prendre des vacances. Mais il faut comprendre les supporters : les plus acharnés ont déjà beaucoup sacrifié pour la Russie," souligne Julien, qui était bien présent en 2018. 

"Puis, sincèrement, les fans n'ont pas été très poussés par l'Union Belge. On a reçu quelques mails, quelques infos, mais sans être vraiment incités à venir. Et comment en vouloir aux supporters quand on voit que le président de l'Union Belge ne viendra que si on se qualifie pour les demi-finales ?", pointe notre interlocuteur. 

Hâte de samedi 

Sur place, le manque de ferveur marque également. "Il n'y a presque rien en ville qui indique qu'il se passe quelque chose. Dans les journaux, oui, mais c'est surtout pour l'Italie. J'ai hâte de voir l'ambiance samedi contre eux, en espérant qu'il y ait encore quelque chose à jouer", conclut Julien. 

"Ces U21 n'ont pas les qualités des A, bien sûr, mais ce n'est pas un mauvais noyau. Leur calendrier est trop souvent en même temps que les Diables, ce qui fait que c'est difficile de les suivre, mais pour une fois qu'on peut...".

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions