Le prono de la rédaction : 7. Charleroi, beaucoup (trop ?) de pain sur la planche pour Belhocine

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le prono de la rédaction : 7. Charleroi, beaucoup (trop ?) de pain sur la planche pour Belhocine

Nos clubs entrent dans la dernière phase de la préparation estivale. Dans un peu moins de deux semaines, la Pro League reprend ses droits. Walfoot.be et Voetbalkrant.com s'associent pour présenter chaque équipe. Place à notre 7e, juste avant le top 6 : le Sporting Charleroi.

Le pronostic 

Le Sporting Charleroi vise le top 6, naturellement. Mais si la routine a été évoquée pour expliquer les résultats décevants la saison passée, c'est bien le changement qui laisse peu place à l'optimisme pour cette saison : Karim Belhocine va devoir prendre ses marques et le fera avec un noyau très peu retouché (alors qu'il a déjà montré ses limites). Rivaliser avec l'Antwerp ou Gand pour le top 6 sera compliqué dans ces conditions et les Zèbres pourraient bien échouer à la 7e place. 

Les transferts 

Cela ira vite : il n'y en a pour l'instant qu'un seul, le défenseur Modou Diagne. Charleroi prête ses jeunes excédentaires, laisse Karim Belhocine faire avec ce qu'il a (y compris Pollet, Bedia et Fall revenus de prêt) et promet qu'un seul cadre devrait partir, à savoir Victor Osimhen. Le problème, c'est qu'Osimhen est également le joueur le plus décisif des Zèbres ; s'il part, il faudra le remplacer par un joueur capable d'inscrire 15 à 20 buts par saison. Et même comme cela, sans renforts, le noyau peut paraître limité pour viser le top 6. 

Les points forts 

Si le staff a été chamboulé, l'équipe reste fort stable. Karim Belhocine pourra se reposer sur des automatismes et devrait récupérer quelques cadres comme Ali Gholizadeh, potentiellement l'un des meilleurs de Belgique à son poste et dont on attendra beaucoup la saison prochaine. L'idée de ne pas perdre Marco Ilaimaharitra (sauf surprise) est également réconfortante pour le coach carolo. 

Les points faibles 

Le point fort - la stabilité du noyau - est également un point faible : sans renforts, ce Sporting paraît un peu dépourvu. Et comment ne pas évoquer le fait que Felice Mazzù, qui faisait des miracles, est naturellement parti pour Genk et laisse à Karim Belhocine l'un des héritages les plus lourds de Belgique ? Le Mambourg sera peu patient. L'ex-T2 d'Anderlecht est à l'aube de son plus grand défi ... 

Charleroi
03/07/2019 18:00La Louviere - Charleroi0-2
10/07/2019 19:00Charleroi - Utrecht2-5
13/07/2019 14:00Uerdingen - Charleroi1-2
16/07/2019 19:00?Metz - Charleroi2-1
19/07/2019 19:00?Troyes - Charleroi1-2
23/07/2019 19:00Virton - Charleroi0-2
Troyes
19/07/2019 19:00?Troyes - Charleroi1-2

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos