Un journaliste autrichien nous donne son point de vue sur l'adversaire de Bruges en Ligue des Champions, le LASK Linz

Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction
Un journaliste autrichien nous donne son point de vue sur l'adversaire de Bruges en Ligue des Champions, le LASK Linz
Photo: © photonews

Le Club de Bruges joue ce mardi soir le match aller du dernier tour préliminaire de la Ligue des Champions. Le LASK Linz est le dernier obstacle vers la phase de poules. Le journaliste autrichien, Michael Unverdorben du Salzburger Nachtrichten, sait qu'il veut créer un nouvel exploit.

Que le LASK Linsk ait battu le FC Bâle était déjà un demi-miracle.  La saison dernière, il a aussi surpris tout le monde en compétition nationale.  "C'était d'abord surprenant qu'il ait tenu toute une saison" nous a confié Unverdorben.  "Mais au sein du club, on travaille très bien.  Il y a une philosophie claire et le public est un vrai public de football.  Il est très fanatique."

Le LASK n'a pourtant pas un riche passé.  Mais il pourrait bien se maintenir au sommet du football autrichien : "Je le pense bien, oui.  Il a connu de mauvaises années.  Surtout à cause de problèmes financiers !  Mais il a appris de cela.  Il ne répétera pas les erreurs du passé."

Leurs meilleurs joueurs sont leur gardien et leurs attaquants

Le FC Bruges ferait mieux de ne pas sous-estimer son adversaire du soir.  Ce dernier n'a pas de joueur du top.  Mais il possède des qualités qui ont déjà surpris tout le monde : "Physiquement, ses joueurs sont très forts.  Leur esprit d'équipe est fantastique.  Ils se connaissent sur le bout des doigts.  Le nouveau coach, Ismael, travaille de la même façon qu'Oliver Glasner qui est maintenant à Wolfsbourg."

"Et quand ils sont confrontés à des problèmes, ils possèdent en la personne d'Alexander Schlager un gardien très talentueux.  Il vient des équipes de jeunes du Red Bull Salzbourg. Tu pourrais même dire que le LASK est une petite copie de Salzbourg. Le Club de Bruges est favori.  Mais à Linz, ils croient en leur miracle du football. Ils comptent aussi sur leur attaquant Thomas Goiginger. C'est un avant de pointe très particulier et imprévisible."

Plus d'infos

Plus d'infos