Franco Antonucci, un Diablotin à suivre : "C'était bon, mais je peux faire beaucoup mieux"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Louvain
| 0 réaction
Franco Antonucci, un Diablotin à suivre : "C'était bon, mais je peux faire beaucoup mieux"
Photo: © photonews

L'ancien talent du Sporting d'Anderlecht, passé par l'Ajax et aujourd'hui sous contrat à l'AS Monaco, a disputé son premier match avec les U21 belges mardi soir à l'occasion de la réception de la Bosnie. Il fut le joueur le plus en vue sur la pelouse.

Au vu des noms de ses trois derniers clubs, cela n'est pas une surprise, mais la prestation de Francesco Antonucci est l'un des points positifs de ce début de campagne des Diablotins. Appelé par Johan Walem en renfort trois jours après la sortie de la sélection, le médian de 20 ans a bien saisi sa chance.

Très disponible, il a été le maître à jouer de l'équipe belge. Il s'est mis en évidence par sa belle qualité de passes vers l'avant, et a pris à son compte plusieurs phases arrêtées, dont un coup-franc qui n'était pas loin d'offrir le but qui a manqué aux Diablotins. Son rendement a diminué après le repos, mais cela ne l'étonne guère. 

"On a fait un gros match, ma prestation a été bonne aussi je trouve", réagit-il. "Mais je n'étais pas à 100%, c'était mon premier match complet. Je peux donc faire encore beaucoup beaucoup mieux", explique le joueur qui vient d'arriver en prêt à Volendam, en D2 néerlandaise.

Il lui manque encore un petit truc

Johan Walem

Ce premier match, malgré le résultat, il en gardera un bon souvenir. "Je suis très heureux de venir jouer avec les Diablotins, c'est une grande fierté d'avoir été appelé avec les Diablotins. Vu mes dernières saisons à l'étranger, c'est important pour moi de prouver mes qualités en Belgique."

Son sélectionneur Johan Walem attend encore plus du prometteur médian. "Quand on a joué au foot, on ne peut pas discuter de ses qualités techniques. A l'image de Dante Rigo, il est pétri de talent mais il lui manque également encore un petit truc."

"Il a vraiment été top en première période, puis son apport fut moindre par la suite. Mais c'est aussi normal, il vient d'être prêté et doit encore gagner du temps de jeu, en se confrontant au monde adulte. Dans trois ou six mois, ce ne sera plus le même joueur."

Il peut réaliser une bonne action à n'importe quel moment

Saelemaekers

Alexis Saelemaekers était lui content de retrouver son ancien équipier. "On a joué trois ans ensemble au Sporting, on s'entend bien. C'est un très bon joueur, on l'a encore vu aujourd'hui. Il est capable de faire un beau geste ou une belle action à n'importe quel moment."

"J'espère qu'il va apporter sa pierre à l'édifice lors des prochains matches également. Depuis tout petit, il sait faire le jeu, il est à l'aise avec le ballon et dans ce système, ça lui convient très bien."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos