Analyse L'Angleterre dans le doute à plusieurs mois de l'objectif Wembley
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
L'Angleterre dans le doute à plusieurs mois de l'objectif Wembley
Photo: © photonews

Après une dernière Coupe du Monde plutôt réussie, les Three Lions ont continué à signer de bons résultats, jusqu'à cette défaite vendredi soir en République Tchèque. Elle a été mal vécue outre-Manche, les choix du coach Gareth Southgate ont été remis en cause.

Le match en Bulgarie ce lundi soir sera plus important qu'il n'y parait pour les Anglais. Leur première défaite en dix ans de matches qualificatifs a levé de nombreux doutes. Pas sur la division offensive, qui compte sur un buteur très confirmé en la personne d'Harry Kane, et plusieurs soutiens de qualité et très prometteurs, avec Raheem Sterling, Jadon Sancho, Marcus Rashford, entre autres, et Tammy Abraham comme nouvelle option de choix en cas d'absence du capitaine. 

Dans l'entrejeu et en défense, surtout, les options sont moins quantitatives et qualitatives. Le 4-2-3-1 utilisé par Southgate à Prague n'a clairement pas séduit, avec un duo Henderson - Rice trop défensif, derrière le petit nouveau Mason Mount, qui s'est retrouvé trop isolé. Ce dernier a d'ailleurs été propulsé dans le onze directement suite à la méforme de Dele Alli et de Jesse Lingard, ce qui sera un problème si cela perdure.

Si sur le côté droit de la défense Southgate a du très beau choix avec Trent-Arnold, Wan-Bissaka, Trippier et Walker, il ne parvient pas à se trouver un titulaire. Les médias locaux s'étonnaient de ne pas voir le joueur de City dans la sélection, malgré sa forme avec les Sky Blues. Sur la gauche, c'est un Danny Rose en difficulté qui a été aligné chez les Tchèques, Chilwell ayant fait les frais de sa prestation compliquée contre le Kosovo. 

Mais c'est surtout l'axe qui inquiète les Anglais. Harry Maguire ne respire pas la grande forme comme son club de Manchester United et que dire de Michael Keane, défenseur d'un Everton qui est dans la zone rouge et pas présent dans le marquage sur les deux buts tchèques vendredi. John Stones étant blessé plusieurs mois, c'est Tyrone Mings, défenseur d'Aston Villa, qui pourrait intégrer le onze, voire Tomori, le jeune de Chelsea.

Des solutions légères à l'heure actuelle. Tout cela risque d'être un problème lors du prochain Euro, où l'on attendait des Three Lions plus solides qu'en Russie. Un échec serait une grosse déception pour les Anglais, puisque les derniers matches se joueront dans leur temple, celui de Wembley.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos