Alex Czerniatynski lance le derby hennuyer : "Il faudra bien gérer la tension qui entoure la rencontre"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Alex Czerniatynski, le coach de l'Olympic veut renouer avec le victoire lors du derby face à La Louvière Centre

Alex Czerniatynski lance le derby hennuyer : "Il faudra bien gérer la tension qui entoure la rencontre"
Photo: © photonews

Ce samedi soir, il y aura un derby dans le Hainaut entre l'Olympic et La Louvière Centre du côté de la Neuville pour le compte de la dixième journée de D1 Amateurs.

L'Olympic Charleroi est l'une des belles surprises de ce début de championnat en D1 Amateurs. Le club occupe pour l'instant la quatrième place du classement après neuf journées. Ce samedi, les Carolos disputeront un derby face à La Louvière Centre. "Un derby, c'est toujours spécial. C'est différent d'avant mais il y a toujours beaucoup de joueurs dans la région au sein des deux équipes. J'espère une grosse assistance pour cette belle affiche", nous confie Alex Czerniatynski.

Les Dogues auront à coeur de renouer avec la victoire face aux Loups après leur défaite chez le promu Patro Eisden (2-0) le week-end dernier. "Un score qui ne reflète pas le déroulé de la rencontre. Nous avons eu un goal refusé...puis nous avons touché les montants à deux reprises puis un penalty gros comme une maison non sifflé. Le Patro a été plus effiface, nous devrons l'être contre notre prochain adversaire", souligne l'ancien Diable Rouge. 

La Louvière Centre vient de signer une très belle victoire contre Thes Sport, l'un des ténors de cette division. "Thes était encore la seule équipe invaincue ce qui prouve que les Louvièrois ont réalisé une belle performance. Il faudra bien gérer ce derby et la tension qui l'entoure. Ne pas se laisser emporter et cadenasser ses émotions sera important. Nous devons continuer sur notre lancée et confirmer notre bon début de saison. Nous devons garder les pieds sur terre, l'objectif reste évidemment le maintien donc je continue de regarder derrière nous où plusieurs équipes ne sont seulement qu'à trois longueurs", a conclu Alex Czerniatynski.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos