Bob Peeters ne comprend pas la plainte du Beerschot : "Dans ce cas, nous ferions mieux de commencer à jouer à la PlayStation"
Redaction
| 0 réaction
Bob Peeters ne comprend pas la plainte du Beerschot : "Dans ce cas, nous ferions mieux de commencer à jouer à la PlayStation"
Photo: © photonews

On grince des dents du côté de Westerlo qui n'a plus son destin entre ses mains dans cette tranche.

De quoi évidemment rendre furieux un Bob Peeters qui ne mâche pas ses mots : "J'ai beaucoup de respect pour le Beerschot et ses supporters, c'est un grand club. Mais si nous allons au tribunal pour tout, nous ouvrirons la boîte de Pandore", confiait l'entraineur des Campinois à Gazt van Antwerp.

"Les gens font des erreurs, les arbitres font des erreurs. Nous avons eu un but non validé alors que le ballon était très largement derrière la ligne."

Bob Peeters pense qu'une tranche devrait se jouer sur le terrain et pas dans les tribunaux : "Si nous gagnons contre l'Union, j'espère que cela ne devra pas être joué devant les tribunaux. Cela rendrait notre championnat ridicule aux yeux du monde entier. Dans une situation comme la saison dernière, je comprends que le Beerschot ait utilisé tous les moyens possibles pour la promotion de Malines. Mais ici c'est trop. Il faudrait peut-être alors commencer à jouer à la PlayStation. Je ne comprends pas les gens de la Commission des litiges."

Pour rappel, hier, la Commission des litiges a annulé le match entre Virton et le Beerschot de la 23e journée, suite à une plainte du club Anversois. La raison ? Virton avait remporté le match 1-0 avec un but controversé inscrit alors que les Gaumais avaient repris la rencontre sans que l'arbitre ne donne le signal, ce dernier étant en train de dresser le mur.

Virton et Westerlo font appel ensemble devant la CBAS pour contester la décision.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos