🎥 La Juve au tapis, le bijou du remplaçant Lars Ricke : le jour de gloire du Borussia Dortmund
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Quand le Bourssia Dortmund remportait la Ligue des Champions en domptant la Juventus

🎥 La Juve au tapis, le bijou du remplaçant Lars Ricke : le jour de gloire du Borussia Dortmund
Photo: © photonews

Jour particulier pour le Borussia Dortmund qui célèbre ce jeudi, le 23e anniversaire de son unique sacre en Ligue des Champions. Une finale que le Borussia n'abordait pourtant absolument pas en favoris face à la grande Juventus.

Pas encore dauphin du Bayern au classement des titres conquis sur la scène nationale (c’est Nuremberg avec neuf titres qui occupe cette position, mais le dernier remonte à 1969), le Borussia Dortmund s’est néanmoins imposé comme le rival numéro 1 des Bavarois en Allemagne, avec huit sacres nationaux, dont cinq conquis au cours des trente dernières années.

Les Jaune et Noir ont d'ailleurs dû attendre leur tour également avant de s’imposer comme un acteur majeur des compétitions européennes. Devenu l’un des outsiders systématiques à la Coupe aux Grandes Oreilles au XXIe siècle, le Borussia Dortmund a patienté jusqu’en 1997 pour devenir un ‘grand d’Europe'.

Le Super Sup Lars Ricken 

Sacré en Coupe des Coupes en 1966, Dortmund avait déjà disputé une finale européenne dans les années 90, perdue contre la Juventus en 1993, mais le club de la Ruhr a su attendre le meilleur moment pour rugir et prendre une éclatante revanche. C’était en 1997, un 28 mai... à Munich !

Tenante du titre et armée d’une fabuleuse armada (Deschamps, Zidane, Del Piero et Vieri garinissaient notamment l'effectif de Marcelo Lippi à l'époque), aborde pourtant cette finale en grande favorite. Mais le Borussia Dortmund d'Ottmar Hitzfeld, qui s’est notamment payé Manchester United en demi-finale, a du répondant.

Tout juste sacrés champions d’Allemagne pour la deuxième année consécutive, les Allemands, emmenés par un Karl-Heinz Riedle des grands jours, prennent d’ailleurs rapidement cette finale à leur compte. 2-0 à la pause, les Bianconeri sont dépassés. Et quand Alessandro Del Piero, lancé par Macelo Lippi à la pause, redonne espoir au peuple turinois d’une subtile 'Madjer', Lars Ricken entre en scène et inscrit un but mémorable qui doit encore hanter Angelo Peruzzi, 23 ans plus tard.

Le Grand Chelem de Matthias Sammer

La messe est dite: emblématique capitaine de Dortmund, Matthias Sammer soulève la première (et unique) Coupe aux Grandes Oreilles du Borussia, quelques mois après avoir remporté l’Euro et le Ballon d’Or.

Dortmund change de statut sur le Vieux Continent et s’imposera petit à petit comme une valeur sûre du football européen. Et c’est encore plus le cas désormais : au cours des huits dernières éditions de la C1, le Borussia a disputé une finale et n’a loupé les huitièmes de finale qu’à une seule reprise. Mais le club d’Axel Witsel et Thorgan Hazard, devra encore attendre pour revivre les émotions de ce 28 mai 1997...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos