📷 "Ce n'est pas le foot qui reprendra en Espagne, mais La Liga et son business"
Antoine Arnould
| 0 réaction

"Ce n'est pas le foot qui reprendra en Espagne, mais La Liga et son business"

📷 "Ce n'est pas le foot qui reprendra en Espagne, mais La Liga et son business"

La Liga a préparé son calendrier de reprise du championnat. Jeudi 11 juin à 22h, le ballon roulera à nouveau sur les pelouses du Betis avec à l'affiche un derby sévillan. Depuis les groupes de supporters ont multiplié les actions.

De nombreux supporters de différents clubs, y compris les plus grands rivaux, ont trouvé un terrain d'entente : ils s'unissent depuis plusieurs jours pour dénoncer cette reprise. Selon eux, reprendre la saison interrompue par la crise sanitaire est néfaste à de nombreux égards. Ils ont manifesté publiquement leur désaccord à l'entrée des stades, dans les rues, sur les réseaux sociaux, en envoyant des courriers aux dirigeants, etc.

Voici un résumé de quelques-unes des actions réalisées dernièrement par des groupes de supporters.

Alaves - Iraultza 1921

Le groupe basque Iraultza 1921 a toujours été très engagé contre les créneaux horaires imposés par les groupes TV, ou encore contre le polémique président de la Liga, Javier Tebas. C'est tout naturellement que le groupe a décidé de participer activement à l'action "Ce n'est pas du football, c'est la Liga".

"Ce n'est pas le football qui reprend, mais votre business" :

"Sans public, pas de passion. Sans passion, pas de football" :

FC Seville - pas moins de 60 groupes de supporters contre la reprise 

Il y a plus d'un mois, une soixantaine de groupes du seul FC Seville avait cosigné un communiqué interpellant les autorités sur l'absurdité de vouloir reprendre les compétitions : "Cette reprise se fait seulement pour une raison : l'argent. Jamais l'intérêt économique doit passer avant la santé. Et le football ne peut faire exception à cette règle" concluaient-ils. 

La Biris Norte, qui anime habituellement le kop sévillan, a également participé à l'action "Ce n'est pas du football, c'est la Liga" :

A Madrid, même entre ennemis on finit par s'entendre 

A Madrid aussi, certains groupes ultras se sont manifestés contre une reprise précoce de la Liga. Sans surprise, on retrouve les Bukaneros du Rayo Vallecano : "N'appelez pas cela du football. Appelez cela La Liga de Tebas" :

Enfin, parmi tant d'autres, les Ultras Sur du Real Madrid se sont également opposés à une reprise de la saison. Pour les Ultras du Real Madrid, la reprise à huis clos n'y changera pas grand chose, étant donné que le groupe est de toute façon interdit de stade.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos