Les héros mouscronnois sont sortis du banc: "Pas vraiment du coaching, mais un signe !"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Les héros mouscronnois sont sortis du banc: "Pas vraiment du coaching, mais un signe !"
Photo: © photonews

Ça avait déjà été le cas à Anvers, Fernando Da Cruz a récidivé avec un double changement gagnant qui rapporte à l'Excel Mouscron le deuxième point de sa saison.

On pourrait évidemment disserter sur les erreurs défensives commises par les Mauves sur la phase du but égalisateur, mais même Vincent Kompany a d’abord tenu à saluer l’abnégation mouscronnoise. Pour aller chercher ce point au Lotto Park, les Hurlus ont dû se battre jusqu’au bout.

"Ravi de l'état d'esprit"

Et ce sont deux remplaçants qui ont fait le job: Imad Faraj a délivré à Bison Gnohéré le centre de l’égalisation à la 94e minute. "Je ne prends pas vraiment ça pour du coaching", estime Fernando Da Cruz, qui refuse de s’attribuer les mérites de ce partage "inespéré au vu du scénario".

Car le coach de l’Excel préfère mettre en avant le sens du collectif de son groupe: "Ce qui compte, c’est que les joueurs qui montent apportent quelque chose à l’équipe. Ça, c’est très important et je suis ravi de l’état d’esprit. Parce qu’à onze, on peut gagner un match, mais avec un groupe, on peut faire une belle saison."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos