Carlos Queiroz se fait descendre par la presse colombienne

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Carlos Queiroz se fait descendre par la presse colombienne
Photo: © photonews

Menée 4-0 après 40 minutes de jeu, la Colombien, malgré la réduction du score de James Rodriguez sur penalty en fin de première période, n'est pas parvenue à revenir dans la partie face à l'Équateur et a même encaissé deux nouveaux buts. Une véritable humiliation pour la Cafeteros (6-1).

La presse colombienne n'y est pas allée par quatre chemins ce mercredi après la débâcle des Cafeteros en Équateur. "Honteux" selon Radio Caracol et "Humiliation 6-1 : la pire défaite de la Colombie depuis 43 ans", titre El Tiempo. Et un homme est la cible de toutes les critiques, l'entraîneur principal Carlos Queiroz. Le Portugais, qui a succédé à José Pekerman sur le banc de la sélection, vient d'enchaîner deux défaites (3-0 contre l'Uruguay quelques jours avant la déroute à Quito). Les deux prochaines rencontres de la Colombie seront face au Brésil à domicile avant un déplacement au Paraguay en mars.

Faryd Mondragon, ancien portier de la sélection, n'a pas mâché ses mots sur le plateau de Win Sports TV. "Avec tous les outils modernes à disposition des entraîneurs et des staffs techniques, se laisser surprendre de la sorte par l'Équateur et l'altitude, c'est de la négligence pure et simple. La responsabilité du Mister Queiroz est engagée, il a mal préparé la partie", a-t-il lâché en évoquant un manque cruel d'intérêt pour le championnat local. La Colombie, actuelle 7e au classement de la zone éliminatoires pour le Mondial 2022, ne compte que 4 points en 4 journées.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos