Analyse France : les gagnants et les perdants du dernier rassemblement

Joachim Durand
| 0 réaction
France : les gagnants et les perdants du dernier rassemblement
Photo: © photonews

Rabiot, Martial, Kimpembe, Thuram... quels joueurs ont marqué des points lors de cette trêve internationale ? Qui en a perdu ? On vous explique.

Une défaite puis deux victoires. C'est le bilan de l'équipe de France durant cette trêve internationale. Après avoir inquiété face à la Finlande (défaite 0-2), les Bleus ont relevé la tête face au Portugal (victoire 0-1) en se montrant convaincant, avant de terminer leur année 2020 en s'imposant face à la Suède (victoire 4-2). Qui sont les gagnants du rassemblement ? Qui sont les perdants ? Où en est-on ?

Les gagnants : Rabiot, Kimpembe, Pavard, Thuram

Adrien Rabiot est sans doute le plus grand gagnant de ce rassemblement. Auteur d'une performance remarquée face au Portugal, le milieu de terrain de la Juventus a été encensé par Didier Deschamps pour sa prestation XXL. Alors que son histoire avec le maillot bleu avait vécu un coup d'arrêt avant la Coupe du Monde 2018, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain a peut-être gagné sa place dans le onze. 

Rabiot Adrien
© photonews

Il en va de même pour Presnel Kimpembe. Alors que le défenseur du PSG semblait avoir une longueur de retard par rapport à Clément Lenglet dans la concurrence pour le poste de défenseur central gauche, il a pris le dessus. Solide contre le Portugal, face à l'un des meilleurs attaquants du monde en la personne de Cristiano Ronaldo, le gaucher de 25 ans a convaincu aux côtés de Raphaël Varane. De quoi former la paire pour l'Euro ?

Absent lors des deux derniers matchs des Bleus, Benjamin Pavard a réussi son retour face au Portugal. Imperméable défensivement, l'ancien Dogue a tenu son rang. Buteur face à la Suède, il a encore marqué des points hier soir face à la sélection nordique. Compte tenu de la faible concurrence qui règne à son poste, il semble avoir le champ libre jusqu'à l'Euro.

Pavard Benjamin
© photonews

Appelé pour la première fois par Didier Deschamps avec les A, Marcus Thuram a été le meilleur joueur français lors de la déroute face à la Finlande. Auteur d'un superbe enchaînement de dribbles amenant au deuxième but face à la Suède, il s'est montré plutôt à son avantage pour son premier rassemblement. Didier Deschamps pourrait vouloir le revoir à l'oeuvre.

Les perdants : Clément Lenglet, Corentin Tolisso et (Anthony Martial)

Dans une mauvaise passe avec le FC Barcelone, Clément Lenglet est également dans le dur en sélection. En difficulté face à la Finlande aux côtés de Kurt Zouma, l'ancien sévillan n'a pas rassuré. Preuve en est qu'il n'a plus été utilisé par Didier Deschamps après ce match. Kimpembe a pris sa place, reste à savoir s'il pourra la reprendre par la suite.

"Les absents ont toujours tort". C'est sans doute la phrase qui résume le mieux le rassemblement de Corentin Tolisso. Le milieu de terrain du Bayern Munich, éloigné des terrains pour un pépin physique, n'a pas joué. En son absence, Adrien Rabiot a marqué des points. Cela pourrait lui porter préjudice dans la course pour l'Euro. Même s'il devrait être dans le groupe, sa place dans le onze est moins sûre.

Martial

Difficile de dire si Anthony Martial fait réellement partie des perdants de ce rassemblement. Mais même si Deschamps a loué son profil d'attaquant mobile, le numéro 9 de Manchester United a été maladroit devant le but. Face au Portugal, l'ancien monégasque a raté de nombreuses occasions d'ouvrir le score. En 25 sélections avec les Bleus, il n'a marqué qu'un seul but... Un manque d'efficacité problématique quand Olivier Giroud marque un doublé face à la Suède.

Ce rassemblement a été riche en enseignements côté français. En mars, Didier Deschamps dévoilera sa dernière liste avant l'Euro. La dernière occasion pour marquer des points avant la compétition...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos