Perte sèche pour le KVK

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Perte sèche pour le KVK

Comme d'autres clubs belges, Courtrai subit les conséquences de la crise sanitaire, mais pas seulement.

Entre le 1er janvier 2019 et le 30 juin 2020, le KVK a subi une perte sèche de 1,6 millions d'euros, rapporte, ce jeudi Het Laatste Nieuws. Une conséquence du Covid-19? Pas seulementn rétorque Matthias Leterme.

Selon le Manager Général du KVK c'est aussi dû à une activité moins intensive sur le marché des transferts. "C'est en partie parce que nous avons réalisé moins de transferts sortants", confrime-t-il. La vente de Terem Moffi, parti à Lorient pour huit millions d'euros, réalisée en dehors de cette période, devrait permettre de rééquilibrer les comptes.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos