Edwin Van der Sar vole au secours d'André Onana et parle de malchance

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Edwin Van der Sar vole au secours d'André Onana et parle de malchance
Photo: © photonews

Le directeur général de l'Ajax a défendu son portier, suspendu douze mois par la FIFA pour une affaire de dopage cette semaine.

Andre Onana vient d'être suspendu douze mois pour une affaire de dopage et à partir du 5 février, le portier de l'Ajax Amsterdam ne pourra ni jouer ni s'entraîner après la découverte d'une substance interdite lors d'un test d'urine. En effet, du Furosémide a été retrouvé dans son échantillon d'urine. Pour sa défense, l'international camerounais dit qu'il a accidentellement pris une pilule qui avait été prescrite à sa femme, car il ne se sentait pas bien et croyait que c'était de l'aspirine.

Une version soutenue par Edwin Van der Sar, le directeur général de l'Ajax. Ce dernier dit que, s'il ne peut pas être sûr à 100%, il fait confiance à l'explication de son joueur âgé de 24 ans. "Je suis convaincu à 100% que le test de dopage positif était le résultat d'un malentendu. Lors de la trêve internationale de novembre, nous avons reçu un message de l'UEFA indiquant qu'André avait été détecté avec une substance interdite dans son urine lors d'un contrôle. Cela a été un énorme choc pour nous et il en était évidemment de même pour lui lorsque nous avons cherché contact avec lui au Cameroun. Quelques jours après le message de l'UEFA, il est venu directement et nous sommes allés à sa salle de bain avec le médecin, où nous avons pris tous les médicaments et tout ce qui y ressemblait pour un examen", a raconté l'ancien de la Juventus et de Manchester United à De Telegraaf.

edwin van der sar
© Photonews

"André ne se sentait pas bien le jour de l’examen et pensait avoir pris un comprimé contre les maux de tête, mais il s’est avéré qu’il avait pris un comprimé d’une plaquette de médicament de sa femme, qui lui avait été prescrite après la grossesse de leur premier enfant. Le nom et l'emballage étaient assez similaires. C'est une stupide malchance", a ensuite expliqué le directeur général de l'Ajax, qui précise que le furosémide n'a aucune qualité d'amélioration des performances.

"Cela ne vous rend pas plus fort ou plus rapide. André, qui a été contrôlé à plusieurs reprises, est le numéro un incontesté avec nous et le Cameroun et est très apprécié par tous les meilleurs clubs. Vous n'obtenez pas cela avec une seule pilule", a enfin déclaré Edwin Van der Sar. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos