Westerlo continue d'y croire : "Ce seront des semaines stressantes pour Seraing"
Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction

Baris Alici (Westerlo) continue de croire à la deuxième place

Westerlo continue d'y croire : "Ce seront des semaines stressantes pour Seraing"
Photo: © photonews

Après 48 ans, l'Union retrouve la première division belge. Malgré la différence de points, cela reste passionnant en D1B. La lutte pour la deuxième place est toujours ouverte et Westerlo a six matchs pour dépasser le RFC Seraing.

La semaine dernière, Westerlo était sur le point de s'imposer à Seraing, son concurrent direct pour la deuxième place synonyme de barrage contre l'avant-dernier de D1A. Mais les Métallos ont arraché le partage en fin de rencontre. Les Campinois sont toujours frustrés par ce résultat. "J'ai souvent repensé à ce match ces derniers jours. Ce n'était pas notre meilleur match, mais pendant quatre-vingt-dix minutes, nous avons parfaitement exécuté le plan de bataille. Nous n'avons presque rien donné, jusqu'à ce que le ballon atterrisse soudainement dans nos filets. Tellement frustrant", a déclaré Baris Alici à Het Gazet van Antwerpen.

Pourtant, l'attaquant continue d'y croire. "Nous allons continuer à nous battre pour la deuxième place. Nous le devons au club et aux supporters. En six matchs, beaucoup de choses peuvent arriver. Je suis sûr que ce seront des semaines stressantes pour Seraing. J'espère que nous pourrons en tirer parti et atteindre notre meilleur niveau", a conclu le Turc de 23 ans prêté par Fenerbahçe.

Westerlo tentera d'aller s'imposer ce dimanche après-midi sur le terrain de Lommel tandis que le RFC Seraing affrontera le Club NXT dans la soirée.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos