Adil Rami n'a pas réussi à retenir ses larmes après le maintien de son club

Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction
Adil Rami n'a pas réussi à retenir ses larmes après le maintien de son club
Photo: © SC

Mercredi, Boavista, a assuré son maintien en Liga NOS en dominant Gil Vicente (2-1). Le champion du monde en 2018 avait les larmes aux yeux.

Adil Rami (35 ans, 22 matchs en Liga NOS cette saison) était à la fois heureux et ému après le maintien de Boavista. Le défenseur central n'a pas réussi à retenir ses larmes.

"J'ai la chance d'avoir déjà été champion du monde et d'avoir remporté l'Europa League. Je ne suis ni Portugais ni du Boavista, mais j’ai appris à connaître le club et le cœur des supporters. Ce fut une année difficile pour moi, j'avais connu un an sans jouer et j'ai eu beaucoup de blessures, mais Luis Campos a montré beaucoup de confiance en moi. Heureusement j'ai pu aider l'équipe, mais Boavista m'a aussi beaucoup aidé. Je remercie Luis Campos, Boavista et ma famille", a confié l'ancien Marseillais dans des propos rapportés par Record.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos