Chelsea et Tuchel déjouent le plan de Guardiola : les Blues sont champions d'Europe !
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Chelsea triompe de Manchester City et remporte la Ligue des Champions

Chelsea et Tuchel déjouent le plan de Guardiola : les Blues sont champions d'Europe !
Photo: © photonews

Dans un match de très haut niveau, mais marqué par la sortie sur blessure de Kevin De Bruyne, Chelsea a marqué au meilleur moment et tenu bon pour soulever sa seconde Ligue des Champions.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce choc anglo-anglais en finale de Ligue des Champions avait des airs de déjà vu pour les amateurs de football britannique : les deux équipes se sont déjà rencontrés trois fois cette saison, avec deux victoires pour Chelsea et une pour Manchester City. Mais c'est bien la première fois de leur histoire qu'elles s'affrontent en finale de la Ligue des Champions, les Citizens atteignant même ce stade pour la première fois.

Pep Guardiola, lui, connaît bien l'épreuve, qu'il a remportée avec le FC Barcelone : ne pas soulever la Coupe aux Grandes Oreilles avec le Bayern reste l'un des rares échecs de sa carrière de coach. Mais même un homme d'expérience peut tenter des coups ; il en est coutumier, et le Catalan récidive en n'alignant aucun "vrai" 6 au coup d'envoi, pariant sur une domination technique sans partage. 

City-Chelsea Champions League De Bruyne Mount
© photonews

Werner remercie Havertz 

Passées les premières minutes, effectivement placées sous le signe de la possession mancunienne, c'est le plan de Tuchel qui se met en place : les contres verticaux menés par Chelsea profitent parfaitement des espaces énormes, et n'était-ce un Timo Werner maladroit, les Blues prenaient l'avantage (9e, 14e).

Raheem Sterling rivalise de maladresse de l'autre côté, voyant par deux fois Reece James revenir devant lui. Kevin De Bruyne, lui, est discret mais manque d'offrir un caviar à Phil Foden sur lequel revient bien Rüdiger (27e). C'est cependant du Belge, capitaine, que vient une grosse perte de balle que doit couvrir Zinchenko devant Havertz. Partie remise : le même Zinchenko est à la ramasse quand un énième ballon trouve la profondeur, et Kai Havertz dribble cette fois Ederson pour soulager son compatriote Timo Werner, dont les ratés seront moins graves (0-1, 43e). 

La Belgique inquiète 

La seconde période commencera comme dans un cauchemar : avant que la dynamique de jeu puisse réellement changer ou que Guardiola puisse trouver la clef, Kevin De Bruyne est victime d'une énorme obstruction de Rüdiger ... et doit sortir, en pleurs : le Diable souffre d'un énorme cocard à l'oeil gauche et paraît sonné. Toute la Belgique retient son souffle, espérant qu'il ne s'agit "que" d'un coup, sans fracture ou complication. Heureusement, le joueur prend place immédiatement en tribunes, et son regard semble concentré : l'inquiétude est là, mais minime. 

de bruyne

L'ambiance se refroidit, mais Manchester City, secoué, a été forcé de changer son fusil d'épaule et cela paie presque. Il faut un retour en catastrophe de César Azpilicueta (69e) pour empêcher Gundogan de transformer un centre de Mahrez. Les Blues sont acculés, mais le génie de Ngolo Kanté parvient encore à offrir à Havertz un boulevard en contre ; Pulisic est servi sur un plateau mais place à côté (73e). 

Tuchel au firmament 

La physionomie du match ne laisse la place que pour un seul scénario : un siège des buts d'Edouard Mendy par les Mancuniens, avec notamment la montée de Sergio Agüero qui dispute là son dernier match pour le club. "El Kun" avait dit qu'il ne quitterait City que sur une Ligue des Champions, mais il n'y aura pas de belle histoire pour l'Argentin : devant des supporters bien présents et déchaînés, que Thomas Tuchel harangue, Chelsea remporte la seconde Ligue des Champions de son histoire.

Comme en 2012,  cela aura été après un changement d'entraîneur en cours de saison, et les supporters auront une pensée pour Frank Lampard qui a jeté les bases de ce Chelsea. Au terme des sept (!) minutes de temps additionnel, et après une ultime frappe de Mahrez qui frôle la latte, la délivrance : Chelsea est champion d'Europe, et les larmes de KDB ne sècheront pas de sitôt. Espérons qu'il y trouve la faim d'aller gagner l'Euro ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos