La Russie dos au mur : "Face à la Belgique, ça n'a pas fonctionné, il faut être honnête"

Florent Malice
Florent Malice depuis Saint-Pétersbourg
| 0 réaction
La Russie dos au mur : "Face à la Belgique, ça n'a pas fonctionné, il faut être honnête"

Parmi les déceptions de ce début d'Euro 2020, on peut indéniablement compter la Russie. Devant son public, la Sbornaya s'est faite gifler par la Belgique, et va devoir sérieusement se réveiller ce mercredi face à la Finlande.

Pour ne pas sortir des poules lors de cet Euro 2020, il faut une sacrée contre-performance, avec huit équipes seulement sorties en phase de poules. La Russie, qui a l'avantage d'être pays-hôte et avait fait forte impression en 2018, va devoir se réveiller face à la Finlande pour éviter de déjà voir ses chances de qualification fondre comme neige au soleil. Stanislav Cherchesov, le sévère sélectionneur russe, le sait, même s'il relativisait la défaite inaugurale. 

"C'est un deuxième match, très différent en termes d'adversité et de système de jeu. La préparation de cette rencontre a été très différente également", pointe-t-il en conférence de presse à la veille de Russie-Finlande. "Les choses sont très claires aujourd'hui, et c'est donc assez simple pour moi : selon le résultat du match de demain, nous pouvons ou non avoir de vraies chances de qualification. C'est un grand pays, la pression est grande, mais j'ai également reçu beaucoup de soutien après la défaite". 

eden hazard rusland belgie belgique russie

Ce qui n'a pas marché face aux Diables 

Au delà du résultat, pas forcément catastrophique, c'est la forme qui a inquiété côté Sbornaya samedi dernier. "Pour chaque adversaire, il y a une tactique spécifique, et je ne discuterai pas celle que nous mettrons en place demain", déclare Cherchesov. 

"Face à la Belgique, la liaison Golovin-Dzyuba n'a pas fonctionné. C'était un match difficile, face à un adversaire de qualité. Certains moments du match ont été compliqué, nous avons rapidement perdu deux joueurs (Zhirkov et Kuzyaev, nda), ce qui n'a pas aidé. Mais il est vrai que ce n'était pas toujours très bon", conclut le coach russe. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos