Nacer Chadli espère croiser Eriksen à Copenhague : "Sans bonnes nouvelles, jouer aurait été difficile"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Nacer Chadli espère croiser Eriksen à Copenhague : "Sans bonnes nouvelles, jouer aurait été difficile"

Nacer Chadli a côtoyé Christian Eriksen plusieurs années à Tottenham et était donc inquiet pour son ex-équipier avant le coup d'envoi de Russie-Belgique.

Nacer Chadli, Jan Vertonghen, Toby Alderweireld, Romelu Lukaku : plusieurs Diables sont proches de Christian Eriksen et l'ambiance était lourde pendant et après l'accident cardiaque subi par le Danois. "On était tous choqués d'entendre la nouvelle avant de monter dans le bus vers le stade. Heureusement, des bonnes nouvelles sont arrivées et la tension est un peu retombée", se rappelle Chadli en conférence de presse ce mardi. 

Si le pire était arrivé, on peut imaginer que la rencontre entre la Russie et la Belgique aurait été compromise. "Ca aurait été très difficile de se concentrer sans bonnes nouvelles, je crois", concède l'ailier de l'Istanbul Basaksehir, qui a porté les couleurs de Tottenham de 2013 à 2018. Le Danemark, lui, laissera le choix à ses joueurs ce jeudi. "Je peux comprendre la décision du coach danois, ce sera un contexte spécial. Mais de notre côté, on doit se préparer en partant du principe qu'on affrontera la meilleure équipe".

"Réconforter Christian"

Eriksen a de son côté fait savoir qu'il voulait que ses équipiers continuent, et sera peut-être présent pour les soutenir au stade. "J'espère le croiser avant le match, oui. Pour le réconforter aussi un peu, car ce sont des moments durant lesquels il va avoir besoin de ses amis et de sa famille. Il va devoir prendre des décisions compliquées", conclut Chadli

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos