Ralf Rangnick à Manchester, ça se rapproche - même si le Lokomotiv n'est pas ravi

Ralf Rangnick à Manchester, ça se rapproche - même si le Lokomotiv n'est pas ravi

Ralf Rangnick devrait bien quitter son poste de directeur sportif au Lokomotiv Moscou pour rejoindre Manchester United.

Ralf Rangnick (63 ans) va devenir l'entraîneur intérimaire de Manchester United, prenant la succession d'Ole Gunnar Solskjaer (et de Michaël Carrick, qui aura pris en charge l'équipe entre temps). Il restera en poste jusqu'au terme de la saison avant de se voir offrir un poste de "consultant", ce qui était la condition sine qua non pour que l'Allemand accepte un poste d'intérimaire qui ne convient pas vraiment à sa vision du football. 

Rangnick aime en effet prendre son temps pour installer "son" football, et aime avoir les mains libres. C'est ce qu'il avait eu l'opportunité de faire à Leipzig, où il avait été entraîneur et manager sportif, mettant en place le "gegenpressing" et le football très dynamique typique des équipes Red Bull, et c'est ce qu'il était censé mettre en place au Lokomotiv Moscou, où il n'était pas entraîneur mais directeur sportif. 

Rangnick ne laissera pas un souvenir impérissable en Russie

Résultat : Ralf Rangnick a tout chamboulé au Loko, plaçant ses hommes au sein de l'organigramme du club, vendant l'une des plaques tournantes de l'équipe (Krychowiak) et dépensant sans compter (30 millions d'euros) malgré des finances délicates, et claquant finalement la porte en laissant ce que la presse russe considère comme un véritable chantier.

D'après le média russe Championat, le Lokomotiv Moscou pourrait même ... ne rien toucher dans l'opération, aucune clause ne prévoyant ce cas de figure dans le contrat de Rangnick. L'annonce du départ de l'Allemand aurait dû intervenir ce vendredi, mais est désormais prévue pour ce week-end. Côté russe, on est unanime : Ralf Rangnick laissera un souvenir catastrophique, non pas pour son travail mais pour la façon dont il a laissé son club en pleine reconstruction. Lars Kornetka, son partenaire en consultance, devrait rester à Moscou comme directeur sportif et tenter d'assurer la transition. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos