Certains Bleus ne reverront pas le terrain de sitôt

Certains Bleus ne reverront pas le terrain de sitôt

Il fallait une énorme catastrophe pour que la France perde sa première place du groupe, qui avait toute son importance. Les hommes de Deschamps se sont inclinés, sans la moindre conséquence. Sauf pour certains qui ne joueront certainement plus.

Après les deux premières journées de cette Coupe du Monde, la France avait fait le job. Deux matches, deux victoires, mais surtout un goal-average de +4 qui leur donnait un beau matelas. Les champions du monde en titre voulaient en effet garder la première place du groupe pour jouer non seulement un deuxième de groupe, mais essentiellement disputer son huitième de finale dimanche et non samedi. Mission accomplie.

France

Pour le duel contre la Tunisie, qui ressemblait à un match amical grandeur nature, Didier Deschamps avait fait 9 changements. Varane et Tchouaméni étaient les survivants du match du Danemark. Dembélé, Griezmann, Mbappé étaient sur le banc. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ceux qui devaient les remplacer sont un peu passés à côté.

On peut débuter par un bémol : Camavinga. Le joueur du Real Madrid, qui revenait de blessure, a été propulsé latéral gauche. Il a bien évidemment eu du mal, surtout au début du match. Après, il s'est acclimaté, mais il lui manquait les déplacements défensifs naturels. Un peu moins de Bémol pour Disasi, qui a lui loupé à peu près tous ses contrôles, ses interventions et qui peut s'estimer heureux de terminer cette rencontre sans prendre le moindre carton jaune. 

France

Randal Kolo Muani a certainement savouré. On l'espère pour lui, car il ne va assurément pas regoûter aux Bleus de si tôt, tout comme Jordan Veretout. Ces deux joueurs ont été des fantômes... et contre la Tunisie. Mattéo Guendouzi n'a pas non plus disputé le match à sa meilleure position, mais on a plutôt senti de la nervosité dans son chef. 

Le résultat, c'est non seulement une défaite finale, mais surtout une énorme différence entre ces garçons et ceux qui sont montés au jeu en fin de match. Les stars de l'équipe de France ont montré à tout le monde qu'il y avait des A et des B. Didier Deschamps doit maintenant prier de ne plus avoir de blessés.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7844 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news