Incidents lors du Clasico : Anderlecht demande un sursis, le Standard le refuse

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Incidents lors du Clasico : Anderlecht demande un sursis, le Standard le refuse
Photo: © photonews

L'état des discussions entre le Parquet et les deux clubs, à la suite des incidents lors du Clasico du 23 octobre à Sclessin, stoppé par les fans d'Anderlecht.

Concernant Andelecht et le comportement de ses fans, le Parquet de l'Union belge réclame 4 matchs à huis clos, deux dont effectifs - un à l'extérieur et à domicile - et deux avec sursis. De plus, il est requis une victoire par forfait du Standard et une amende de 5000 euros - s'ajoutant à l'amende de 50 000 euros décidée par la Pro League, relate Het Laatste Nieuws

Quant à la sanction encourue des matchs à huis clos, Anderlecht plaide pour une solution alternative. Le club y perdrait en effet 750 000 euros; et 20 000 personnes seront perdantes suite aux agissements de 30 autres, soutient la défense des Bruxellois. La solution demandée par le Sporting serait alors d'être sanctionné d'un sursis complet et uniquement pour les matchs à l'extérieur. 

Côté Standard, il est requis une amende de 10 000 euros et un match à huis clos avec sursis pour une durée d'un an suite au comportement des joueurs et supporters, relaye La Dernière Heure. Les Liégeois refusent le huis clos, soutenant avoir tout mis en oeuvre pour éviter les bagarres d'après-match, et relativisant tant les fautes de leurs supporters que de leurs joueurs. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7839 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news