đŸŽ„ Un envahissement de terrain...de la part des deux kops de supporters : un Ă©pilogue Ă  la belge en D1B

đŸŽ„ Un envahissement de terrain...de la part des deux kops de supporters : un Ă©pilogue Ă  la belge en D1B

Des supporters qui envahissent le terrain de joie aprÚs une défaite ? C'est arrivé au Beerschot qui était, il faut bien le rappeler, déjà champion.

Le Beerschot avait donné rendez-vous à ses supporters pour fêter le titre au Kiel, une semaine après avoir décroché le titre sans jouer. 

Le résultat n'avait donc pas une énorme importance ce soir, pourvu que la fête soit longue. Et cela s'est ressenti sur le terrain. Face à une équipe du Patro Eisden qui jouait sa place en playoffs d'accession à la D1A, les Rats n'ont pas proposé leur jeu habituel.

En face, les hommes de Stijn Stijnen, un ancien Beerschotman, étaient d'autant plus sous pression que le RFC Liège a rapidement pris le large face aux U23 de Genk, rendant la victoire du Patro obligatoire.

Le Beerschot et le Patro à la fête

Et c'est finalement à la 82e minute que Leslie Bamona a libéré les Limbourgeois en même temps qu'il refroidissait les ardeurs liégeoises à une bonne centaine de kilomètres de là. 

Le Kiel n'a par contre pas été calmé par ce but, les supporters anversois ne se privant pas d'envahir la pelouse au coup de sifflet final...aussitôt rejoints par les visiteurs, eux aussi comblés par le classement final de cette saison régulière de D1B.

Le podium a alors été monté pour que le Beerschot puisse soulever son trophée à même sa pelouse, rapidement devenue mauve. A l'heure d'écrire ces lignes, la fête ne faisait que commencer à Anvers...et à Maasmechelen.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant Ă  la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news