Un retournement de situation fâcheux pour Anderlecht : premier échec dans la quête du successeur de Zeno Debast

Un retournement de situation fâcheux pour Anderlecht : premier échec dans la quête du successeur de Zeno Debast
Photo: © photonews

Anderlecht continue de prospecter pour renforcer sa défense. Mais le Ghanéen Nathaniel Adjei ne devrait finalement pas débarquer au Lotto Park.

Ce matin, nous vous parlions de l'intérêt du Sporting pour Nathaniel Adjei, un défenseur de 21 ans appartenant au club suédois d'Hammarby.

La direction anderlechtoise le voyait comme une belle opportunité vu le départ de Zeno Debast au Portugal et l'incertitude dans les dossiers Jan Vertonghen et Federico Gattoni. Les Mauves étaient d'ailleurs prêts à déposer quatre millions sur la table.

Encore sous contrat pendant deux ans, Adjei a été prêté à Lorient pour la deuxième partie de saison, il y est d'ailleurs rapidement devenu titulaire. 

Lorient plutôt qu'Anderlecht pour Nathaniel Adjei

Le deal comportait une option d'achat obligatoire en cas de maintien des Merlus en Ligue 1 mais l'équipe a fini par basculer en Ligue 2. Le joueur était donc attendu sur le retour en Suède.

Mais selon le média local Expressen, Lorient a tout de même choisi de lever l'option. Le club français avait jusqu'au 15 juin pour le faire et a malgré tout décidé de dépenser 5,75 millions pour Nathaniel Adjei, sans compter les bonus. Cela fait du jeune défenseur le transfert sortant le plus cher de l'histoire d'Hammarby. Et une cible en moins pour Anderlecht.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news