Présentation Olympic Charleroi
Fantasio Fantasio
| 0 réaction
Présentation Olympic Charleroi
Photo: © SC

Après une saison d'apprentissage, les Dogues veulent se stabiliser encore un peu plus dans cette division 2. Un recrutement audacieux et de qualité devrait leur permettre d'y arriver, voir de faire mieux...

Présentation de l'Olympic de Charleroi pour la saison 2008-2009 : 

* La saison dernière 
 
Après des débuts en fanfare, les Dogues sont rentrés dans le rang. L'effet de la montée s'étant éssouflé, les Carolos ont dû lutter jusqu'au bout pour assurer leur maintien. 

Ceci dit, cette saison d'apprentissage a fait du bien au club, qui avait besoin de se stabiliser tant au niveau sportif que financier. Tracassé par les remous connu par la Ville de Charleroi, le ROCCM a bien dirigé sa barque pour réitérer son expérience en D2.

Au cours des douze derniers mois, plusieurs joueurs ont explosé, comme Niangbo et Banga. Si le premier est parti rejoindre Bastia, le second tente, à tout prix de monnayer son talent ailleurs. Les venues de valeurs sûres et rodées à la division 2, comme Diawara, Stilmant et Flammini ont totalement porté leurs fruits car leur expérience a permis de gérer les moments difficiles.* Les transferts 
Cette année, les dirigeants olympiens se sont surtout penchés sur la succession de Niangbo en attaque. Au début du mercato, ils ont engagé Jerkovic, un joueur venant de France. Par la suite, ils se sont assurés les services de Saintini mais surtout de Sbaï, le buteur de Namur, et de Toni Brogno, l'ancien meilleur buteur du championnat de Belgique. Un retour aux sources pour l'ancien "homme-but" de Westerlo, qui voudra à coup sûr, démontrer qu'il n'a rien perdu de sa superbe.

Pour les autres secteurs de jeu, le président Alibahï a jeté son dévolu sur Brison et Leurquin, deux jeunes médians de La Louvière. Venus pour apprendre, ces deux éléments ont encore une belle marge de progression, mais seront d'un apport utile à l'effectif. Quant à la défense, elle est renforcée par l'arrivée de Boukamir, l'arrière gauche offensif de Namur. Rassart, lui, est un peu le joker, car il n'a plus joué au football depuis plusieurs années et il lui faudra travailler dur pour retrouver toutes ses qualités. 

Bref, les Dogues ont bien transféré et l'on peut reconnaître la griffe de Danny Ost dans ce recrutement : ciblé, expérimenté, de qualité et doté d'une bonne mentalité.


* La préparation 
  

L'été fut plutôt favorable aux Noirs et Blancs. Un bon match de gala face au Sporting voisin, malgré une courte défaite, et plusieurs rencontres amicales de bonnes factures, face à des adversaires de qualité.

Durant la préparation, le staff technique s'est surtout attelé à mettre en condition l'ensemble du noyau, ce qui explique les nombreuses variantes utilisées par Danny Ost. Chaque joueur a obtenu un temps de jeu conséquent et a reçu sa chance.
Durant la période estivale, on a pu se rendre compte de l'apport du jeune Leurquin, ainsi que des qualités intrinsèque de Sbaï. Saintini, un autre nouveau venu, a également prouvé qu'il a le sens du but. Que dire alors de Brogno, qui a marqué pour sa première apparition et qui s'est montré très affûté à l'aube de l'exercice 2008-2009.   

Trois gros points noirs à relever tout de même. 

Primo, la plainte de l'Union à propos de la licence de l'Olympic. Même s'il eut gain de cause, le club trembla et l'extra-sportif vint, inévitablement pertuber les esprits du groupe. Ce fut le cas surtout pour Raheem Alibahï, qui s'implique de plus en plus dans la structure même du matricule dirigé par son père. 

Secundo, le fait que Banga veuille à tout prix partir. Le flanc gauche a crié à plusieurs reprises son désarroi et son envie d'aller voir ailleurs. A une semaine du match d'ouverture, il a proclamé qu'il allait tenter sa chance en Allemagne. Pas terrible comme climat avant d'entamer la compétition. 

Tertio, les blessures de Nieus et de Malacort, qui décidément, jouent de malchance. Même remarque pour Diawara, qui a loupé une bonne partie de la préparation. En définitive, c'est quasiment tout l'axe central des carolos qui est passé par l'infirmerie durant l'été.

* Le nom à retenir  
Toni Brogno (en photo). Comment ne pas citer l'enfant du pays ? Le retour du fils prodigue parmi les siens. Le retour du petit Toni c'est un retour là, où tout avait commencé. 

Evidemment, les attentes placées en lui sont énormes, mais à 35 ans, l'ancien meilleur buteur du championnat belge en a vu d'autres. Ses qualités ne sont plus à démontrer et il reste sur une bonne saison à Louvain. L'ex Sedanais veut à tout prix aider son club de toujours et faire vibrer ses fidèles supporters, qui ne l'ont jamais oublié.
* Les espérances  
Plus que jamais, l'Olympic veut consolider sa place en D2. Le club et le groupe ont grandi et il est l'heure pour eux de se stabiliser correctement avant de voir plus grand.

Le comité espère faire mieux que l'an dernier, et se sauver plus rapidement. Ce n'est que logique au vu du recrutement effectué. Les dirigeants sont parvenus à attirer des pointures ce qui démontrent leurs ambitions.

Une place dans la première moitié de tableau les satisferait pleinement. 


* Pronostic 
 
9e place

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos