Westerlo pourra-t-il se passer de Dirar ?
Olivier Baute
| 0 réaction
Westerlo pourra-t-il se passer de Dirar ?
Photo: © SC

Westerlo va-t-il encore créer des surprises ? Les nouveaux-venus seront-ils plus forts que les anciens ? Beaucoup d'inconnues cette saison dans le club campinois.

Les dernières saisons
 
Le club campinois devient une valeur sûre de notre competition et entame sa onzième saison parmi l'élite. La saison dernière, Westerlo a terminé neuvième, pouvant compter sur collectif soudéJan Ceulemans entame sa deuxième saison au Kuipke.  Il y a déjà officié de 1999 à 2005.
 
La campagne des transferts
 
Westerlo a connu de gros problèmes avec son secteur offensif la saison passée.  Patrick Ogunsoto n'a pas reproduit ses prestations de la saison précédente et est retourné en Grèce.  Jaja Coelho n'est resté que quelques mois avant de partir vers l'Ukraine.  Obiorah Odita n'a pu être conservé.  Bertin Tomou est chargé de les remplacer. Le Camerounais a été un des meilleurs artilleurs de notre compétition la saison dernière sous les couleurs de Mouscron.  Le colosse colombien Jaime Ruiz (1m95) est une inconnue, il arrive en provenance du Pérou tout comme le meneur de jeu Johan Sotil.  L'adaptation de ces deux joueurs sera prépondérante dans le classement de Westerlo.   
Nabil Dirar
(en photo) a rejoint le FC Bruges, sa créativité manquera.  Bernt Evens (FC Bruges) et Marc Wagemakers (Saint-Trond), deux anciens du club, sont également partis et manqueront dans le secteur défensif. 
Westerlo vient de signer le défenseur néerlandais  (Leicester) afin de les remplacer en partie. 
 




La preparation
 
Le club n'a pas encore rencontré une opposition significative pour pouvoir se forger une opinion sur son potentiel actuel.  Samedi, Westerlo s'est incliné 3-2 au FC Bruges.  A signaler également, un partage vierge face au FC Liège et une défaite 1-0 face à Maastricht.  Les rencontres prévues prochainement face à l'Excelsior Rotterdam, Louvain et Saint-Trond pourront donner un enseignement plus significatif.
 
Un nom à retenir
 
Lukas Zelenka : Le median tchèque doit imprimer son style sur le jeu du club.  Arrivé avec un retard de condition lors du mercato hivernal en janvier dernier, il est maintenant en pleine possession de ses moyens. Zelenka, 28 ans, a été international et a transité précédemment par Anderlecht, le Sparta Prague et la première division turque à Manisaspor.  
 
 
 
Attentes
 
Westerlo ne sort pas véritablement renforcé de sa campagne de transferts, mais ne doit pas se sentir menacé pour autant.  Le groupe est expérimenté et pourra compter sur le génie de Zelenka et la puissance de Tomou pour se maintenir.
 
 
Pronostic : 9ème
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos