[Lie] Weywertz n'est pas encore sauvé
Benoit Desart
| 1 réaction
[Lie] Weywertz n'est pas encore sauvé
Photo: © SC

Le nul face à Waremme ne fait pas beaucoup avancer les Germanophones dans leur lutte pour le maintien.

Peu de monde s’était déplacé pour assister à la rencontre entre Weywertz et Waremme, pourtant importantissime dans l’optique du maintien. On comprenait mieux à l’issue de la rencontre le pourquoi de cette faible assistance tant le niveau proposé par les deux équipes était indigne de l’élite provinciale. Le jeu était principalement fermé et les attaquants se cassaient sans cesse les dents sur des défenses renforcées de part et d’autre. A la demi-heure, Waremme prenait le commandement par Desmedt qui, d’un heading, trompait une défense locale bien trop statique (0-1). Le score n’évoluait plus avant le repos.

 

A la reprise, Christophe Verbeeren, rétabli, montait au jeu et impulsait une autre physionomie à la partie. Il ne fallait d’ailleurs attendre que dix minutes pour voir Weywertz égaliser suite à un corner botté par Davin et repris magistralement par Dohogne (1-1). On sentait alors les Wawas bien peu à leur aise dans les minutes qui s’ensuivaient. A vingt minutes du terme, Eric Boemer (Weywertz) et Lizen (Waremme) étaient priés par l’arbitre de regagner les vestiaires suite à des gestes qui n’ont pas leur place sur un terrain de football. Ils étaient rejoints par Yannick Brusselmans seulement quatre minutes plus tard suite à un second carton jaune pour rouspétances. Weywertz réduit à neuf, ces expulsions contraignaient alors Verbeeren à redescendre en défense ainsi que deux autres joueurs à reculer sur l’échiquier, laissant l’attaque germanophone réduite à peau de chagrin. Dans les cinq dernières minutes, Waremme avait l’occasion de tuer le match à deux reprises, mais l’arbitre mettait fin aux débat sur ce score de parité (1-1).

Weywertz réalise donc un triste bilan d’un point sur six pour les deux dernières rencontres. Il s’agira de proposer un autre visage jeudi prochain à 20h lors de la venue de Herve dans le match de l’année pour les deux équipes. Malheur au vaincu !

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos