Les filles d'Havinnes sont reparties du bon pied
Olivier Baute
| 0 réaction
Les filles d'Havinnes sont reparties du bon pied
Photo: © SC

A l'agonie il y a quelques mois, les Tournaisiennes ont repris la compétition en P2, avec succès.

Une saison noire a perturbé la vie de la section féminine de l'ASC Havinnes. Proche de rejoindre la D2 nationale il y a 18 mois, l'équipe a connu la relégation la saison dernière et est repartie de zéro en P2 hennuyère avec un noyau composé de quelques anciennes et de recrues jeunes et moins jeunes. Fanny Goossens, une des nouvelles têtes du groupe, nous fait un bilan de la campagne actuelle, "nous avons connu quelques petits couacs durant la préparation. Notre entraineur n'a pas pris son rôle à coeur et un nouveau a été nommé juste avant le début de la saison officielle. Nous avons eu difficile physiquement lors des premiers matches, mais le temps perdu a été vite rattrapé".

Nous aimerions que les gens nous considèrent comme une nouvelle équipe et et nous nous battons en ce sens - F. Goossens

Résultat des courses, les filles d'Havinnes occupent la tête de leur championnat, "certains trouvent cela normal parce que nous venons de D3, mais de cette équipe, il ne reste que le nom et les couleurs sang et or" explique Fanny. "Du petit noyau de D3, il ne reste que des femmes enceintes, des joueuses blessées et une ou deux qui sont dans l'équipe, mais qui n'évoluent pas toujours à leur place de prédilection. Nous aimerions que les gens nous considèrent comme une nouvelle équipe et nous nous battons en ce sens".

"L'ambiance est très bonne, les nouvelles se sont bien intégrées. Le coach est psychologue et a mis en place quelques règles à respecter" rajoute Fanny. Notamment au niveau du respect à afficher envers l'adversaire, "certaines équipes du bas de classement, malgré le score final du match, nous ont fait remarquer notre fair-play et notre humilité. Elles avaient peur de se retrouver face à un bulldozer, mais au final, on se retrouvaient à discuter ensemble après le match. Nous sommes fières de cet esprit d'équipe positif. C'est bien sûr facile quand tout se passe bien, mais nous sommes persuadées qu'une équipe soudée peut déplacer des montagnes" insiste notre interlocutrice.

Nous sommes persuadées qu'une équipe soudée peut déplacer des montagnes - F. Goossens

Car Havinnes n'a pas la vie si facile dans cette P2 hennuyère. "Charleroi et Braine fonctionnent selon le même schéma que nous avec quelques filles d'expérience et nous suivent à la trace au classement. Au moindre faux pas, le classement peut être bouleversé. Ces trois équipes mériteraient d'être en P1" expose Fanny Goossens. Havinnes va d'ailleurs se frotter à une équipe de l'étage supérieur dans le cadre des quarts de finale de la Coupe du Hainaut. "Nous sommes en effet la dernière équipe de P2 qualifiée après avoir éliminé Braine et Charleroi aux tours précédents. Nous attendons avec impatience le tirage au sort et espérons réaliser un exploit".

Mais, les ambitions sont revenues et Havinnes prépare déjà activement la prochaine saison afin d'étoffer le noyau en qualité afin de combler le niveau séparant la P2 de la P1 et tenir son rang en cas de montée. Les candidates intéressées peuvent prendre contact avec Sandrine pour un essai au 0474/69.55.45.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos