White Star : Des parents de joueurs introduisent un recours
Julien Denoël
| 0 réaction
White Star : Des parents de joueurs introduisent un recours
Photo: © SC

Sans licence, le White Star est condamné à chuter en D1 amateur la saison prochaine au lieu d'accéder à la D1A. Une différence qui n'est pas sans conséquence sur les jeunes.

Avec une école de jeunes riche de 650 membres, le White Star occupait une belle place dans la formation bruxelloise. Ses équipes pouvaient prendre part aux championnats nationaux ce qui ne sera désormais plus le cas en D1 amateur - ce seront des champions interprovinciaux régionaux.

Autant dire que la jeunesse du club sera la première à souffrir de cette relégation. Plusieurs parents et l'échevin des sports de Molenbeek - en son nom propre - ont ainsi introduit un recours en extrême urgence auprès du tribunal de première instance de Bruxelles.

Des interrogations

"Les éléments qui sont mis en avant par la CBAS sont totalement subjectifs", dénonce à la RTBF le député-échevin Ahmed El Khannouss. "Ils sont dans la lignée de déclarations fumeuses formulées par des responsables de clubs de football de l'élite à l'endroit du White Star. Nous nous interrogeons sur les réelles motivations de ce refus."

Il reprend : "Par ailleurs, nous ne comprenons pas que des instances comme le CBAS et l'Union belge de football ne prennent pas en compte l'avenir de la jeunesse molenbeekoise. Elles semblent oublier le rôle social de ce club qui a accédé à la première division de manière sportive et régulière. Cette montée en D1 aurait pu avoir un impact positif sur la jeunesse, l'image de Molenbeek ou encore ses commerces."

Les éléments qui sont mis en avant par la CBAS sont totalement subjectifs

Ahmed El Khannouss, échevin des sports de Molenbeek

De son côté, la commune reste à l'écart : "Nous aurions évidemment aimé avoir un club de D1 à Molenbeek. C'est regrettable notamment pour les jeunes. Au niveau commune, nous avons fait le maximum pour que le club soit en ordre pour le stade. Cela n'a pas suffi...", explique Françoise Schepmans, la bourgmestre.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos