Denayer, bilan d'une saison en demi-teinte
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Jason Denayer termine sur un titre une saison en demi-teinte

Denayer, bilan d'une saison en demi-teinte
Photo: © photonews

Jason Denayer devrait arriver en confiance chez les Diables après avoir remporté la Coupe de Turquie hier soir. Une belle conclusion pour une saison difficile.

Jason Denayer restait sur une splendide saison en défense centrale avec le Celtic Glasgow. Mais alors qu'on imaginait le voir faire son trou à Manchester City, les Skyblues préféraient dépenser une fortune pour Nicolas Otamendi et envoyer notre compatriote en prêt au Galatasaray.

Nouveau club, nouveau poste

Proche de Marseille, Denayer a finalement choisi de jouer la Champions League avec le Galatasaray. Une décision discutable vu le niveau en baisse du championnat turc, mais qui peut s'expliquer. Jason a eu la chance de jouer quatre matchs de poule en intégralité contre des adversaires du calibre de Benfica ou de l'Atlético Madrid.

Mais en plus de devoir s'adapter à un nouvel environnement, Denayer a joué l'énorme majorité de cette saison à l'arrière droit. Sans y être catastrophique, ses prestations n'ont pas forcément soulevé l'enthousiasme en Turquie comme elles l'avaient fait en Ecosse. Denayer ne s'en cache d'ailleurs pas en interview: son poste, c'est dans l'axe. Un match moyen à droite contre le Portugal avec les Diables aura peut-être convaincu Marc Wilmots du fait...

Morne saison pour le Galatasaray

Pour couronner le tout, rien n'a vraiment fonctionné cette saison au Galatasaray. Le club turc aurait même pu toucher le fond en C1 et laisser la troisième place du groupe aux Kazhaks d'Astana, à un match près. Quant au championnat, une triste sixième place a fait du Gala le... quatrième club stambouliote au classement, derrière le champion Besiktas, son dauphin le Fenerbahçe et même Istanbul BB! Inacceptable pour ce géant du football turc.

Après avoir fait le plein de confiance en Ecosse, Denayer a connu plus de difficultés

Difficile, évidemment, de blâmer un arrière droit - prêté en tant que défenseur axial! - pour une saison ratée, mais le moins qu'on puisse dire est qu'après avoir fait le plein de confiance au Celtic, Denayer a connu plus de difficultés en Turquie. Et ce même d'un point de vue physique: neuf matchs ratés pour blessure, pour un total d'environ deux mois d'indisponibilité. Heureusement, la petite frayeur de la semaine passée n'a pas empêché Jason de jouer et gagner la finale de la Coupe de Turquie, délivrant même un assist, son troisième de la saison, sur le but de la victoire.

Une manière de sortir par la grande porte (d'Or)?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Kaveh

23:59

Plus d'infos