Les polices étaient prêtes pour rejouer Charleroi - Standard

Julien Denoël
| 0 réaction
Les polices étaient prêtes pour rejouer Charleroi - Standard
Photo: © photonews

Alors que la CBAS a décidé de n'accorder aucun point aux équipes sans pour autant rejouer le match, les polices, elles, étaient prêtes à cette éventualité.

Tout était prêt en coulisse mais la CBAS en a décidé autrement. Alors que le Standard se basait sur les règlements de l'UEFA et de la FIFA pour espérer faire rejouer, dans le pire des cas, le match face à Charleroi, il n'en sera rien.

Pourtant, face à ce possible cas de figure, la chose avait été préparée. Selon la DH, la date du 1er mars avait été arrêtée tandis que les forces de polices étaient prévues. Pour rien, finalement.

Plus d'infos

Plus d'infos