Les ingrédients de la réussite de Thelin à Waasland-Beveren
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Pourquoi Isaac Kiese Thelin réussit-il si bien à Waasland-Beveren ?

Les ingrédients de la réussite de Thelin à Waasland-Beveren

Devenu indésirable à Anderlecht à cause de prestations très moyennes, Isaac Kiese Thelin a été prêté à Waasland-Beveren où il enfile les buts comme les perles. Les ingrédients de sa réussite.

Quel changement ! Depuis qu'il a débarqué à Waasland-Beveren, Isaac Kiese Thelin est devenu un autre joueur. En six matches, il a déjà planté sept roses et délivré trois assists. Soit le joueur le plus décisif en Pro League lors des six dernières journées.

A Anderlecht la saison dernière, en 22 apparitions, il n'a trouvé le chemin des filets qu'à deux reprises. Jamais considéré comme un pure buteur, il fait actuellement taire tous ses détracteurs. Mais comment expliquer ce changement ?

Une confiance retrouvée

A Anderlecht, Kiese Thelin n'a jamais été considéré comme le premier choix de René Weiler. Lorsqu'il a reçu sa chance, c'était quand le Suisse faisait tourner son effectif ou quand Teodorczyk a connu une baisse de forme. Et lorsqu'il a joué, il a eu beaucoup de mal à s'intégrer dans le collectif mauve.

A Waasland-Beveren, Philippe Clément lui a directement fait confiance pour remplacer Zinho Gano. Et ça été une grande réussite puisque le grand Suédois a marqué un but et offert trois passes décisives pour sa première. Ce n'était que le début de l'idylle puisque depuis il en a marqué 6 de plus.

Un système qui lui convient mieux

Il faut dire aussi que Thelin a débarqué dans une équipe en confiance grâce à un bon début de saison ce qui a facilité son intégration. En outre, le système de jeu développé par Philippe Clément correspond parfaitement aux qualités du joueur prêté par Anderlecht.

Le jeu de Waasland-Beveren est souvent porté sur les ailes et Thelin est toujours bien placé pour pousser le cuir au fond des filets. La plupart de ses buts viennent d'ailleurs de centres ou de débordements. Il joue ainsi son rôle de pivot à la perfection.

Zinho Gano, son prédécesseur, aimait aussi ce style de jeu dans lequel il a brillé (4 buts en 3 matches) avant de s'éteindre à Ostende où son rendement est moindre (3 buts quand même).

Un retour à Anderlecht ? Non

Si Thelin venait à revenir à Anderlecht, il pourrait s'en mordre les doigts tant le système de Vanhaezebrouck ne semble pas lui convenir. Le coach d'Anderlecht prône un jeu de passes où l'attaquant a pour mission de remiser sur les ailiers rapides ou de partir dans la profondeur. Bref, pas vraiment le style de Kiese Thelin qui est plus un target man, un tueur des surfaces... Comme un certain Teodorczyk.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos