Un adversaire trop faible? Kompany nuance : "Pas besoin de plus pour le moment"

Florent Malice
Florent Malice depuis Bruxelles
| 1 réaction
Un adversaire trop faible? Kompany nuance : "Pas besoin de plus pour le moment"

Quatre buts à zéro : les Diables Rouges ont déroulé contre l'Arabie Saoudite. Une rencontre facile, voire même... trop facile? Vincent Kompany nuance.

Vincent Kompany refusait de penser aux matchs que la Belgique aurait pu jouer face à l'une ou l'autre grande nation. "De toute façon, on ne devient pas champion en matchs amicaux. Il sera toujours temps plus tard d'affronter des grandes équipes", estime le capitaine des Diables. "Et nous ne devons pas non plus dévoiler notre jeu trop vite à ces nations". 

Kompany juge que la Belgique a encore le temps de travailler : "Il y a de la place pour l'amélioration, on l'a bien vu. Si nous atteignons les huitièmes de finale, nous aurons affronté le Portugal et l'Angleterre : ce sera suffisant", assure-t-il. 

Le pressing haut 

Un point en particulier tient à coeur à Vince : "Il faut améliorer notre pressing haut, peut-être", souligne Kompany. "Pour le reste, on a été organisés, il y a des joueurs capables de faire la différence à tout moment devant, c'est positif", se réjouit-il.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos